L’eau est un élément essentiel à toute forme de vie; elle aussi est intimement liée à l’histoire et au développement de l’espèce humaine. La série H2O, l'eau la vie et nous jette un regard inédit sur cette molécule au cœur de tout, un trésor menacé plus que jamais par la croissance exponentielle de nos civilisations. Voici quelques nombres pour mieux mettre en contexte l’émission.


 

L’eau douce représente seulement 3 % de l’eau sur la planète

Sur la Terre, 97 % de l’eau est salée. Elle n’est donc pas potable sans un processus de désalinisation. Pour les 3 % restants, près des deux tiers de cette eau existent sous la forme de glaciers. L’eau douce que l’on consomme provient de sources comme les lacs, les rivières, les fleuves et la nappe phréatique, des étendues d’eau gigantesques qui ne sont toutefois pas infinies.

 

Au Canada, chaque personne consomme en moyenne 329 litres d’eau par jour

Cette impressionnante quantité d’eau comprend seulement l'utilisation domestique dans une journée typique, elle n'inclut pas l'eau utilisée par les différentes industries à l'échelle du pays. Au palmarès mondial, le Canada est parmi les plus grands consommateurs d’eau, juste derrière les États-Unis. 

 

Plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à une source stable d’eau potable

C’est un problème qui est répandu à l’échelle mondiale. Même s’il s’agit surtout d’un fléau pour les pays en voie de développement, l’accès à l’eau potable est aussi limité dans certaines régions reculées des pays occidentaux comme au Canada et aux États-Unis.

D’ici 2025, les deux tiers de la population mondiale pourraient subir les conséquences directes d’une pénurie d’eau potable, selon un rapport de l’Organisation des Nations unies (ONU).

 

Environ 10 000 litres d’eau sont nécessaires pour confectionner une seule paire de jeans

La culture du coton utilisé dans la fabrication de la toile de denim nécessite l’utilisation d’une quantité très importante d’eau. Ensuite, le processus de traitement et de fabrication du tissu et des jeans nécessite lui aussi une certaine quantité d’eau qui vient s’ajouter au total.

Si l’on souhaite réduire son empreinte écologique et éviter le gaspillage d’eau, c’est donc une bonne idée de faire réparer une paire de jeans trouée plutôt que de la remplacer. 

 

Pour une douche, on utilise en moyenne 7,5 litres d’eau par minute

On peut réduire le gaspillage d’eau dans la douche en se lavant plus rapidement ou en s’équipant avec un pommeau de douche à faible débit. Certains sites vont également suggérer aux couples de prendre des douches à deux pour économiser l’eau, mais il faut faire attention : si cela rallonge le temps sous l’eau, ce n’est pas une solution plus écologique.

 


Voici d’autres contenus qui pourraient vous intéresser : 


 

70 % de l’utilisation mondiale de l’eau douce est liée à l’agriculture

Même s’il est possible d’agir au quotidien pour réduire le gaspillage d’eau à la maison, c’est surtout à l’échelle industrielle que l’eau disparaît à grande vitesse! L’agriculture est l’industrie qui nécessite le plus d’eau, ce qui se retrouve dans notre assiette a donc une incidence directe sur les réserves d’eau potable à l’échelle mondiale. Par exemple, il faut plus de 4 litres d’eau pour faire pousser une seule amande.

 

Une personne peut difficilement survivre plus d’une semaine sans eau

Alors qu’il est possible de survivre environ un mois sans nourriture, une semaine sans eau est fatale pour l’humain. De la plus petite plante au plus grand mammifère, l’eau est un élément indispensable à la vie.

L’humain réputé pour avoir survécu le plus longtemps sans boire ni manger serait Andreas Mihavecz, un Autrichien de 18 ans oublié dans une cellule de détention durant 18 jours en 1979. Il aurait potentiellement pu « s’abreuver » en léchant quelques gouttes de condensation sur les murs de la prison, ce qui lui aurait permis de s’hydrater juste assez pour survivre.

 

Le corps humain est composé à 60 % d’eau

Si l’eau est nécessaire à notre survie, c’est aussi car elle est une composante principale pour assurer le bon fonctionnement du corps humain. Le cerveau et le cœur sont composés de plus de 70 % d’eau, et même les os renferment une quantité importante de ce précieux liquide.

 

Il est possible de s’intoxiquer avec aussi peu que 3 litres d’eau

Bien qu’il soit important de s’hydrater régulièrement, surtout lorsqu’il fait chaud, il est possible de faire une surdose d’eau. En buvant trop rapidement une quantité importante d’eau, on peut dépasser la capacité naturelle de filtration des reins, qui est d’environ 1 litre par heure. 

À partir de 3 litres d’eau, cela peut s’avérer problématique et mener vers l’hyponatrémie, une forme d'hyperhydratation qui engorge les cellules en raison d’une baisse du niveau de sodium dans le système sanguin. Cette condition peut mener à des maux de tête, des vomissements, des spasmes et une perte de conscience, et peut même causer la mort si elle n’est pas traitée rapidement.

 

Un mètre cube d’eau pèse une tonne

Si les catastrophes naturelles liées à l’eau sont souvent si destructrices, c’est aussi parce que le poids de ce liquide très dense lui accorde une puissance et un potentiel de pression immenses. En considérant qu’un mètre cube d’eau pèse une tonne, on peut mieux comprendre pourquoi les inondations possèdent une force assez grande pour tout emporter sur leur passage.