Les ancêtres des limules seraient apparus sur Terre il y a 450 millions d'années.
iStock/roc8jas

Série insolite – les organismes vivants les plus vieux sur Terre

Philippe Côté-Giguère , ICI EXPLORA

19 juin 2020

La vie sur Terre s’est manifestée il y a approximativement 3,7 milliards d’années, une époque à laquelle les premières bactéries auraient fait leur apparition. Depuis ce temps, les organismes vivants ont évolué de façon impressionnante en étant continuellement sélectionnés par la nature. Bien sûr, les êtres vivants présents sur notre planète aujourd’hui sont très différents de ceux qui y subsistaient il y a des dizaines de millions d’années. Sauf que certains d’entre eux sont quasi identiques.

Nous avons recensé plusieurs organismes vivants qui ont survécu au passage du temps et qui déambulent encore à ce jour sur la surface de la Terre sous forme quasi identique à celle où nous les trouvions il y a très longtemps.

Voici donc quelques êtres vivants qui peuplent notre monde depuis belle lurette.

C’est un départ!

Les ornithorynques

Un ornithorynque nage dans un bassin d'eau.
Crédits photo : iStock/Frank Fichtmüller
 

Lorsque des scientifiques ont découvert et étudié l’ornithorynque au 18e siècle, ils croyaient qu’il s’agissait d’un canular en raison des nombreuses particularités de cet animal. Mais non!

C’est tout de même compréhensible, puisqu’il s’agit d’un des seuls mammifères pondant des œufs sur Terre. Et ça, c’est sans parler de son bec de canard, de ses cinq paires de chromosomes sexuels et de son aiguillon capable de libérer une puissante toxine lorsqu’il est planté. Vraiment, l’ornithorynque est un animal singulier!

Eh bien voici un autre fait étonnant à ajouter à cette impressionnante liste : son cousin très proche au bec plus effilé, le Steropodon galmani, serait apparu sur Terre il y a environ 110 millions d’années.

Il n’y a pas à dire : l’ornithorynque est probablement l’animal le plus fascinant du monde.

Les crocodiliens

Un alligator aux aguets.
Crédits photo : iStock/BirdImages
 

En regardant un crocodile, il est facile de s’imaginer que son espèce existe depuis des dizaines de millions d’années. Et c’est tout à fait vrai.

Les crocodiliens, un ordre de reptiles rassemblant notamment les crocodiles, les alligators et les caïmans (apprenez à les distinguer ici!), ont très peu évolué depuis 85 millions d’années. C’est donc dire qu’ils ont côtoyé les dinosaures sur une période de 19 millions d’années, eux qui ont été radiés de la surface de notre planète il y a 66 millions d’années en raison de multiples événements, dont l’impact d’un imposant astéroïde ayant créé un cratère d’environ 180 km de diamètre qu’il est possible de voir à Chicxulub, au Mexique.

Les crocodiliens sont les derniers représentants des Crocodylomorphes, un grand ordre de reptiles aux formes et aux tailles les plus impressionnantes les unes que les autres qui est apparu il y a 205 millions d’années. Salutations au Sarcosuchus, un genre de crocodile de 9 m de longueur pouvant atteindre 4 tonnes, qui s’est (heureusement) éteint il y a environ 112 millions d’années.

À quand un film portant le titre de Mégarequin contre Sarcosuchus?

Les limules

Des limules sur la plage.
Crédits photo : iStock/roc8jas
 

Quiconque a déjà vu des limules sur une plage s’est probablement rappelé la fameuse scène où un extraterrestre est expulsé du ventre d’un astronaute dans le film Alien tellement ces animaux ont une allure peu ragoûtante.

Les ancêtres de ces arthropodes, dont la carapace est en forme de fer à cheval, sont sur Terre depuis environ 450 millions d’années! Les limules que nous pouvons observer aujourd’hui sont un peu moins vieilles : elles n’ont que 150 millions d’années. Cela veut tout de même dire qu’elles ont survécu à plusieurs extinctions massives, dont celle qui a mené à la disparition des dinosaures. 

Sauf qu’il se pourrait bien que les limules soient en voie d’extinction prochainement, étant donné qu’elles sont capturées en très grand nombre chaque année pour être utilisées comme appâts pour la pêche à l’anguille ou étudiées en laboratoire. C’est que le sang de cet animal intrigue les scientifiques par sa capacité à détecter les bactéries et à les isoler, ce qui empêche une contamination du corps en entier.

Décidément, les limules sont presque aussi étranges que les ornithorynques.

Les poux

Un pou sous un microscope.
Crédits photo : iStock/DeVil79


Les parasites ne sont pas à négliger pour leur habileté à survivre. Vous n’avez qu’à demander à des parents de vous raconter leurs péripéties impliquant les poux pour le savoir.

De petites bestioles quasi identiques aux poux d’aujourd’hui auraient infesté les plumes d’oiseaux et les poils de mammifères il y a environ 120 millions d’années. C’est d’ailleurs à cette époque-là que le parasite aurait évolué de façon remarquable afin de s’adapter à son environnement et de pouvoir infester plusieurs espèces animales.

Rien que d’en parler, nous avons le fond de la tête qui pique!

Les requins-vaches

Oui, cette espèce de requin existe vraiment, et non, il n’a aucune véritable ressemblance avec une vache. Désolé.

Ce poisson pouvant mesurer jusqu’à 1,80 m sillonne les eaux des océans et se nourrit d’à peu près n’importe quoi à une profondeur approximative de 600 m; vous n’avez donc pas à craindre qu’il vienne mordre un bout de votre planche de surf. Selon les scientifiques, les requins-vaches ont fait leur apparition il y a approximativement 175 millions d’années. Le fait que l’océan soit un milieu beaucoup plus stable que la terre ferme explique certainement en grande partie pourquoi l’animal n’a quasiment pas changé depuis ce temps.

À quand un film intitulé Mégarequin-vache contre Mégavache?

Voilà qui complète notre palmarès de quelques-uns des organismes vivants les plus anciens peuplant toujours notre planète.

À bientôt pour un autre billet de la série Insolite!