Un peu plus tôt cette semaine, le Service de police de la ville de Victoria, en Colombie-Britannique, a publié un communiqué pour mentionner qu’un python de 1,4 mètre était en cavale depuis maintenant un peu plus d’un mois. Le serpent a été vu près du parc Victoria West, un endroit de prédilection pour les cyclistes et les personnes passionnées par la course à pied.

Ce qui est le plus étrange dans cette histoire, c’est que ce n’est que mardi dernier que la police a été mise au courant de la disparition de l’animal, alors que cela faisait déjà plusieurs semaines qu’il manquait à l’appel. La raison de ce délai entre la fuite du reptile et le signalement n’a pas été précisée.

Ce n’est toutefois pas la première fois qu’un animal exotique prend la poudre d’escampette lorsqu’il en a l’occasion.

Nous avons donc fouillé le web pour vous présenter quelques cas où cela s’est produit.

C’est un départ!

L’alligator de la rue Jarry

Un alligator qui traverse la rue Jarry, à Montréal.
Crédits photo : Facebook/Mayssam Samaha
 

En décembre dernier, un alligator avait été la vedette d’une vidéo virale, après avoir décidé de faire une petite balade rue Jarry, à Montréal.

Le reptile en question a profité d’un moment d’égarement des deux employés d’une entreprise spécialisée en démonstration d’animaux exotiques pour s’échapper de la fourgonnette dans laquelle il se trouvait. Les personnes en question n’avaient pas remarqué que la porte de la cage de l’animal ainsi qu’une des portières de la voiture étaient mal fermées, ce qui a permis à l’alligator – oui, c’était bien un alligator et non un caïman ou un crocodile – de sauter sur le bitume et de se produire en spectacle devant des passantes et passants médusés.

C’est lorsqu’un petit attroupement s’est formé autour de l’animal que les employés ont compris ce qui se passait et sont tout de suite intervenus en l’attrapant, à mains nues à part de ça!

Cet alligator a indéniablement un talent inné pour les jeux d’évasion.

Le python de Verdun

Un python royal.
Crédits photo : iStock/NIKITA ARMYAGOV
 

Il y aura bientôt quatre ans que Lady, un python royal, avait goûté à la liberté pendant plus d’un mois en s’échappant de son vivarium situé dans un logement de l’arrondissement Verdun.

La disparition de l’animal exotique avait beaucoup fait jaser à l’époque, même qu’un compte Twitter à saveur humoristique avait été créé en son honneur. Il faut dire que le serpent, qui n’est pas dangereux pour les êtres humains, avait été particulièrement efficace pour se cacher, lui qui avait été signalé disparu le 25 août 2016 et n’avait été retrouvé que le 3 octobre de la même année. C’est un résident habitant près du logement de la propriétaire de l’animal qui l’a vu sur un terrain et a eu la présence d’esprit de le couvrir avec une boîte.

Lorsqu’il a été retrouvé, le serpent était en piteux état, comme le temps froid ainsi que la faim l’avaient affaibli. Heureusement, il a été confié aux soins d’une équipe de vétérinaires qui a pu lui venir en aide à temps.

Salutations à toi, Lady!

Les carcajous de Saint-Félicien

Un carcajou
Crédits photo : iStock/wrangel
 

À l’été 2018, un carcajou du Zoo de Saint-Félicien avait profité d’une brèche dans son enclos pour s’échapper.

L’animal a passé plus de trois mois dans la nature du Saguenay-Lac-Saint-Jean avant de finalement être retrouvé et retourné au zoo. Le fait que le carcajou soit en mesure de couvrir d’importantes distances chaque jour avait passablement compliqué les recherches. Finalement, il a été pris dans une des cages qui avaient été installées pour le capturer, à proximité de l’endroit qu’il avait fui.

Moins d’un an plus tard, en mars 2019, un autre carcajou du Zoo de Saint-Félicien avait utilisé la même ruse que le fugitif de l’année précédente en se faufilant dans un trou – un autre, il faut croire – d’une clôture avant de prendre la poudre d’escampette.

Nous attendons avec impatience la version du Zoo de Saint-Félicien du film Arrête-moi si tu peux. 

La cinquantaine d’animaux exotiques de l’Ohio

Un tigre
Crédits photo : iStock/Gannet77
 

Il y a près de neuf ans, une autre étrange histoire impliquant des animaux exotiques, celle-là au dénouement beaucoup plus tragique, est survenue, cette fois en Ohio.

C’est que le propriétaire d’une réserve d’animaux exotiques privée située à Zanesville a ouvert les portes des cages de son zoo personnel avant de s’enlever la vie; les bêtes en ont donc profité pour retrouver leur liberté. Sauf que comme il y avait une cinquantaine d’animaux, dont certains dangereux comme des lions, tigres, guépards et grizzlis, vous pouvez imaginer que cette escapade a mené à tout un branle-bas de combat. 

Malheureusement, les autorités policières n’ont eu d’autre choix que d’abattre les dizaines de bêtes puisqu’elles ne disposaient pas de seringues hypodermiques normalement utilisées pour les endormir et que la situation pouvait facilement dégénérer si rien n’était fait promptement.

Une sordide histoire s’il en est une.

Le célèbre « singe IKEA »

Un singe vêtu d'un manteau se promène dans le stationnement d'un IKEA de Toronto.
Crédits photo : Bronwyn Page
 

En 2012, un singe arborant un coquet manteau est devenu une vedette instantanée sur les médias sociaux après avoir fait quelques pas dans le stationnement d’un magasin de la bannière IKEA à Toronto.

Le petit primate d’à peine 5 mois avait réussi à s’échapper de sa cage et à ouvrir une portière de la voiture de son propriétaire avant de prendre une marche au grand air, sous les regards médusés de nombreux clients et clientes, qui avaient croqué ce moment bizarre en prenant des photos et des vidéos. 

Comme il est interdit d’avoir une telle bête comme animal de compagnie en Ontario – cette espèce de singes peut notamment transmettre l’herpès de type B aux êtres humains –, le propriétaire de la bête a été mis à l’amende et le primate a été confié à un refuge pour animaux.

Parions que le singe avait un faible pour les fameuses boulettes de viande du casse-croûte IKEA!

Voilà qui complète notre recensement de quelques abracadabrantes histoires d’animaux exotiques ayant goûté brièvement à la liberté.

À très bientôt pour un autre billet de la série Insolite!