Près de 228 000 espèces : c’est le total auquel arrive un vaste programme de recensement de la vie marine... après avoir effacé 190 000 doublons.

C’est un travail de moine : plus de 200 personnes à travers le monde, rassemblées autour de l’Institut maritime Flanders, en Belgique, ont épluché la littérature scientifique pour repérer les espèces qui avaient été recensées en double et en ajouter de nouvelles.

Dans sa dernière mise à jour, publiée le 12 mars, le groupe annonce avoir officiellement ajouté 1451 nouvelles espèces en 2014. Après une décennie de travail, « l’inventaire » des espèces « déjà observées et décrites » serait pratiquement complet — mais il en reste peut-être des centaines de milliers qui n’ont pas encore été observées et décrites.