Chez les animaux, même les corbeaux savent s'amuser

Un corbeau
Montage : iStock & Rawpixel

C’est une fascinante série animalière qui accompagne la rentrée sur ICI Explora : les mardis à 20 h, l’émission Le jeu chez les animaux s'intéresse aux formes que prend le loisir chez les différentes espèces. Il n’y a pas que les chiens et les chats qui aiment s’amuser, et plusieurs animaux sont particulièrement créatifs!

 

Des corbeaux jusqu’aux pandas, en nature ou en captivité, les animaux ont tous besoin de se divertir d’une manière ou d’une autre. Souvent, le jeu est utile : il peut apprendre aux petits à se défendre ou à trouver de la nourriture. Parfois, il s’agit tout simplement d’une manière pour les animaux de se distraire et de dépenser leur énergie.

Ces jeux peuvent varier grandement d’une espèce à l’autre; chaque animal semble avoir sa propre définition de ce qui est divertissant et de ce qui ne l’est pas. Pour mieux illustrer le tout, voici donc cinq des exemples les plus étonnants répertoriés sur le web.

 

Des corvidés prêts pour le championnat de luge

Publiée en 2012, cette vidéo d’un corvidé glissant à répétition sur un toit enneigé est devenue virale. Il semble non seulement s’amuser à glisser ainsi, mais il utilise en plus un petit objet circulaire comme une luge lors de ses descentes.

Selon un article de la publication Scientific American, cette vidéo ne prouve pas à elle seule qu’il s’agisse d’une manière de se divertir chez ces oiseaux, mais le comportement qui y est montré a tout de même été observé à plusieurs reprises chez différentes sous-espèces de corvidés. On peut d’ailleurs en voir d'autres exemples dans de nombreuses vidéos publiées sur la plateforme YouTube.

 

Ces bulles qui fascinent les dauphins

Les dauphins sont reconnus pour leur intelligence – leur cerveau est l’un des plus complexes du règne animal –, en plus de leurs incroyables facultés acrobatiques. Cette intelligence les rend plutôt créatifs et curieux, ce qui caractérise aussi leur comportement joueur.

Que ce soit en captivité ou en nature, ils ont entre autres été observés en train de jouer avec des bulles d’air sous l’eau. Si ce loisir peut sembler étrange à première vue, il suffit pour mieux le comprendre de penser aux enfants qui s’amusent avec des bulles de savon.
 

Un singe téméraire

Ce petit singe vervet n’a pas froid aux yeux lorsqu’il est question d’éloigner des prédateurs de son territoire. Pas du tout impressionné par les tigres, il les harcèle en valsant d’une branche à l’autre, leur pinçant brièvement une oreille ou la queue.

Bien que ce comportement soit avant tout territorial, le vervet semble prendre un malin plaisir à provoquer les deux tigres sous son arbre et à profiter de son agilité supérieure pour les taquiner jusqu’au bout. Rien n’indique si ce comportement est répandu chez les vervets, mais cela ressemble à un loisir plutôt extrême pour celui qui s’y adonne.

 

Les pandas joueurs de Chengdu

Les pensionnaires du Centre de recherche sur le panda géant de Chengdu, en Chine, semblent plus intéressés par le jeu que la promesse d’un enclos plus propre. Dans cette vidéo de 2016 devenue virale, la responsable de leur enclos tente difficilement d’effectuer son travail parmi une troupe de jeunes pandas qui ne pensent qu’à une chose : jouer.

Chez les jeunes animaux, dans un contexte de captivité de surcroît, le jeu occupe une place importante dans le quotidien. Il permet de se divertir tout en bougeant et il peut être bénéfique pour les relations avec les autres membres de la troupe.

 

Un nouveau partenaire de jeu pour les mangoustes?

Le jeu fait partie du quotidien des mangoustes : elles l’utilisent notamment pour apprendre à chasser leurs proies efficacement. Ce divertissement prend souvent la forme de petits combats amicaux entre les mangoustes, de la même manière que les chiens et les chats s’amusent.

Dans cette vidéo publiée sur YouTube en 2018, des mangoustes semblent vouloir initier un oiseau de proie à leur jeu, sous le regard confus de celui-ci. Malgré des relations parfois symbiotiques entre eux, c’est un comportement bien rare et inusité entre ces deux espèces.


Bien évidemment, la survie est le souci le plus important chez les animaux sauvages, mais même ceux-ci doivent se garder du temps pour s’amuser! Le jeu chez les animaux explore la question dès mardi, 20 h.