Environnement

5 trucs pour réussir le transfert de vos plantes de l’extérieur à l’intérieur
Laurence Godcharles , ICI EXPLORA
Publié le 13 septembre 2018

5 trucs pour réussir le transfert de vos plantes de l’extérieur à l’intérieur

Si vous avez permis à vos plantes intérieures de prendre un bain de soleil cet été à l’extérieur, il sera bientôt le temps de les rentrer. Il faudra toutefois que vous usiez de certaines précautions, puisque le choc thermique pourrait endommager de façon draconienne leur santé. Voici cinq trucs pour réussir, avec le moins de préjudices possible, cette transition :

1 - N’attendez pas le premier gel

Les plantes intérieures, comme les tropicales, n’apprécient pas le froid. Dès que la température décroît entre 12 et 10 degrés, débutez leur délocalisation.  

2 - Laissez vos végétaux s’acclimater

Plusieurs horticulteurs recommandent de déménager les plantes de façon graduelle, afin d’éviter un changement climatique brutal. Lorsque la météo se refroidit, commencez la transition en douceur en les rentrant seulement la nuit. Une fois le soleil levé, vous pouvez les remettre à l’extérieur. Pour de bons résultats, pratiquez cette méthode entre sept et dix jours avant le grand déménagement.

3 - Inspectez vos plants

Des insectes ravageurs se sont plausiblement invités dans le feuillage et sur les tiges de vos plantes au cours de la saison estivale. Il importe de ne pas les amener dans votre maison, puisqu’ils pourraient facilement contaminer les autres végétaux de votre demeure.

Pour les éliminer, passez-les d’abord sous l’eau tiède. Si leur présence subsiste, nettoyez chaque feuille à l’aide d’un tissu imbibé d’eau tiède et de savon insecticide. Vous pouvez créer votre propre savon en diluant une cueillère à thé de savon à vaisselle liquide dans quatre tasses d'eau. 

4 - Évitez le dépotage

En conservant les mêmes pots, vous éviterez d’endommager le système racinaire. La transplantation constitue néanmoins une nécessité advenant que les racines débordent du contenant ou du trou de drainage.

5 - Recréez l’environnement extérieur

Le séjour de vos plantes dehors leur a certainement donné un second souffle : elles sont probablement plus colorées et plus imposantes. Une fois dans la maison, tentez du mieux que vous le pouvez de reproduire les conditions estivales. Pour ce faire, choisissez un emplacement lumineux et évitez de les situer à un endroit sec, à proximité du chauffage, par exemple. Certaines plantes requièrent un traitement particulier. Informez-vous sur les conditions de viabilité spécifiques à chacune d’entre elles.

Les plantes ne sont pas les seules à être atteintes par le changement de température. Sur ce, prenez soin de vous!

 

Vous aimerez aussi