Les volcans destructeurs? Bien sûr. Générateurs de mythes et objets de vénération? Aussi. Et les volcans bienfaiteurs? Plus que jamais!  
En tant que sources de richesses exceptionnelles et porteurs d'espoir pour un virage énergétique nécessaire, ces monstres éruptifs sont encore et toujours fascinants. À l'occasion de la diffusion de la série documentaire du même nom sur les ondes d'ICI EXPLORA, voici 5 raisons pour
Vivre avec les volcans.

1. DES TERRES EXTRAORDINAIREMENT FERTILES

C'est connu. Les sols qui entourent les volcans sont exceptionnellement fertiles. Le sol volcanique est le sol issu de la dégradation, de la décomposition des laves. Ce que l'on sait moins c'est qu'aucun sol au monde n’est spontanément plus fertile que la terre volcanique parce que les laves contiennent tous les éléments minéraux dont la plante a besoin pour se développer. Grâce à ces monstres éruptifs, récoltes abondantes et activités agricoles improbables en d'autres circonstances prospèrent.

ISLANDE - L'archipel des îles de Vestmann et le pastoralisme
En Islande, des îles sorties de mer au gré d’éruptions sous-marines ont formé l’archipel des îles de Vestmann. Ces quatorze îlots ont été recouverts d’immenses quantités de cendres volcaniques, ce qui leur a donné un incroyable engrais et engendré une fertilité hors du commun. Aujourd'’hui une herbe grasse recouvre les îles sur lesquelles se développe une activité rarement rencontrée sur de si petites surfaces : le pastoralisme. La transhumance y est bien particulière puisqu'elle est insulaire et les moutons qui y paissent y sont hissés sur des dizaines de mètres en raison des îlots qui ne sont pas pourvus de quai de débarquement!

Les îles de Vestmann, en Islande, ont été formées par des éruptions volcaniques sous-marines.

2. DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION UNIQUES

En plus de donner des sols à la fertilité exceptionnelle, les volcans offrent des matériaux extraordinaires. On peut donc aller dans presque n’importe quelle région volcanique et constater que la ville qui en est proche est le plus souvent construite à partir de matière volcanique. Les populations locales ont utilisé la roche de leur gigantesque voisin pour construire les immeubles et les rues de leurs villes.

FRANCE - La région Auvergne et la pierre de Volvic
En France, dans la région d'Auvergne, la pierre de lave a fait la fortune des habitants de ses territoires volcaniques. Quand on les contemple, les monuments de cette région volcanique semblent littéralement sculptés dans le basalte. Clermont-Ferrand, capitale de l'Auvergne, exhibe avec fierté sa cathédrale noire construite à partir de la légendaire pierre de Volvic. Édifiée à partir de 1262, la cahédrale Notre-Dame-de-l'Assomption est donc le premier exemple d'utilisation en architecture de la pierre de Volvic. Grâce à la pierre de lave, l’homme s’est approché des étoiles.

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Clermont-Ferrand, en France, est construite avec la pierre de Volvic, pierre volcanique.

ITALIE - Le Vésuve, Naples et le tuf jaune
Naples n’existerait pas sans son vénérable voisin, le Vésuve et le matériau qui en est issu: le tuf jaune. Résultat d’une éruption cataclysmique datant d’il y a 14 000 ans, cette pierre aux propriétés uniques fût extraite des sous-sols pour construire la ville. Comme matériel éruptif bien moins dense que le basalte, le tuf jaune offre une pierre de construction incroyable, légère et solide à la fois, assez facile à modeler. Cela explique le fait qu'à Naples beaucoup d’immeubles sont construits avec ce tuf volcanique et qu'une véritable merveille d'ingénierie ait ainsi pu y voir le jour, à 40 mètres sous terre. En effet, sous la ville, un réseau a été creusé dans la roche volcanique qui remonte à l’Antiquité. Un aqueduc sous-terrain et des réservoirs d'eau énormes ont été creusés depuis le Vésuve jusqu’à Naples, soit sur 80 km de distance.

Naples et ses escaliers de métro donnant sur l'aqueduc grec en tuf volcanique.

3. DES RÉSERVOIRS D’EAU NATURELLEMENT FILTRÉE

Les volcans impressionnent de par leur grandeur, touchant le ciel tout en s'ancrant dans le coeur même de la terre. Il est tout aussi fascinant de les découvrir en grimpant à leur sommet qu'en creusant les sous-sols des terres volcaniques. En effet, le volcan engendre aussi un mystérieux monde souterrain.

ITALIE - L'Etna, la Sicile et les roches poreuses
Les volcans créent des microclimats. La présence d’un volcan modifie la course du vent, la circulation de l’air autour de lui, il attire les nuages et la pluie, Il change ainsi les conditions atmosphériques de sa région. La Sicile étant un endroit naturellement très sec, la présence du géant Etna offre à l'île un château d’eau naturel. La Sicile ne dispose pas de fleuve, de rivières, tout va dans la montagne. Grâce au volcan, il y a beaucoup de précipitations mais aussi de la neige qui fond sur ses pentes. Ces eaux disparaissent dans la montagne, elles y sont toutes absorbées dans la pierre poreuse. La montagne du volcan se gonfle comme une éponge et elle constitue, au final, une nappe phréatique énorme. Cette eau qui circule dans l’Etna, filtrée par les roches volcaniques poreuses, se déverse ensuite dans la vallée sous la forme d’une infinité de petites sources. Les flancs du mont Etna offrent alors une terre parfaitement cultivable. 

L'Etna est le plus important volcan en activité en Europe, avec des éruptions fréquentes, dont la plus grosse remonte à l'hiver 2008, 2009.
Il s'est réveillé en juin et juillet 2019.

4. DES GISEMENTS DE MATIÈRES PRÉCIEUSES

Les volcans sont des sources de gisements de matières précieuses indéniables. Mais ces trésors se méritent et ce n'est qu'armés de courage et d'une grande force d'abnégation que les hommes peuvent espérer les conquérir.

TANZANIE - Le Ol Doinyo Lengai, le lac Natron et l'or blanc: le sel

En Tanzanie, le volcan Ol Doinyo Lengai domine un lac unique au monde: le lac Natron. Les eaux de ce dernier sont saturées en éléments chimiques d'origine volcanique et sont impropres à la consommation humaine. Elles recèlent toutefois un trésor pour les populations locales: le sel. Six mois par année, en s'asséchant, les rives du lac laissent apparaître un désert de sel. Ces larges plaques de sel constituent une ressource inestimable pour les habitants de la région qui les prélevent quotidiennement à coups de machette. Les femmes Masaï ramènent ces plaques à leur maison pour ensuite les revendre au marché. Un revenu précieux pour nourrir leur famille, payer des études à leurs enfants, les habiller et les faire soigner s'ils sont malades. Tout ceci est possible grâce à la lave du Ol Doinyo Lengai qui est unique au monde: elle est tellement riche en sodium qu'elle est noire en sortant du volcan mais devient blanche au contact de l'air.

Une femme Massaï sur le Lac Natron

INDONÉSIE - Java, le Kawah Ijen et le soufre

Le volcan Kawa Ijen renferme dans son lac de cratère fumant un autre trésor minéral: le soufre. L'activité minière a été développée par les populations locales autour du volcan et l'on parle ainsi des ''hommes fort de Java'' qui extraient manuellement ce soufre. Malgré l'extrême rudesse de la tâche, ces hommes tirent une grande fierté de leur métier. Pour eux, les vapeurs de soufre ne leur font pas peur. Ils craignent davantage les vapeurs du lac, ce sont elles qui sont dangereuses. Sans gants, sans masque, ces hommes transportent des charges pouvant atteindre les 75 kg, ils gagnent à la sueur de leur front un revenu qui est le double de celui du revenu moyen dans la région. Ce soufre est ensuite racheté aux mineurs pour être transformé. Le soufre est un ingrédient clé pour le blanchiment du sucre, la fabrication de cosmétiques et la conception d'engrais, il constitue l'une des pierres angulaires de l'économie locale.

Travailleur transportant des corbeilles de soufre dans le volcan.

5. DES SOURCES D’ÉNERGIE PROPRE ET DURABLE

LA GÉOTHERMIE...
Quand un volcan est entouré de sources d’eau, il présente souvent ce que l’on appelle une activité géothermique. Il peut y avoir des courants, des piscines d’eau chaude ou des fractures libérant du gaz vers la surface. L’énergie géothermique vient du fait que la croûte terrestre contient de l’eau et que l’eau est réchauffée par la chaleur du magma stocké sous le volcan. Cette énergie géothermique peut être exploitée.

... Au Japon
Le Japon est le pays à la plus forte concentration de sources thermales au monde. Certaines des eaux de ses sources thermales atteignent les 60 degrés Celsius et plusieurs sources constituent un refuge pour les singes pour lutter contre la rudesse de l’hiver. Les singes s'y retrouvent quand les températures chutent en dessous de 5 degrés. En accord avec la nature, comme les animaux, les gens utilisent aussi l’énergie géothermique de manière directe, que ce soit en puisant directement l’eau chaude provenant du milieu souterrain pour se chauffer, pour se laver ou même pour cuisiner. 

Des singes des neiges japonais se réchauffent dans les sources d'eau chaudes dans la région de Nagano, au pied du Mont Aso.

Nous sommes connectés avec cette nature, cet environnement sauvage. C’est en quelque sorte de vivre avec le danger, d’en être conscient et de le respecter qui fait que nous pouvons nous servir de cette énergie qui vient des entrailles de la terre. - Un chef cuisinier islandais qui a mis au point une cuisine à base de vapeur volcanique, Vivre avec les volcans

L'ÉLECTRICITÉ... 
Au-delà de son utilisation locale, la chaleur des volcans renferme un potentiel infini. L’un des enjeux majeurs de notre société post-industrielle est celui de la transition énergétique. Dans cette logique, la géothermie est devenue une source de chauffage très importante mais dans certains endroits très spécifiques, elle sert de plus en plus à générer de l’électricité.

... En Nouvelle-Zélande - Wairakei
L’immense centrale de Werakei tire des profondeurs de la terre la chaleur géothermique produite par les volcans. Elle est le plus grand champ géothermique de la Nouvelle-Zélande avec une aire de 25 km carré. La centrale est alimentée par la chambre magmatique du volcan et elle est génère 157 Mégawatt, soit l’équivalent de la consommation électrique pour 160 000 maisons! En Nouvelle-Zélande, la géothermie permet aujourd'hui de produire 20% de l'électricité du pays. L’énergie géothermique en tant source d’énergie propre et renouvelable est une énorme richesse pour le futur. C’est une nouvelle révolution énergétique pour les pays qui peuvent en bénéficier... de par la présence de volcans sur leur territoire.

La centrale électrique géothermique de Wairakei en Nouvelle-Zélande est la quatrième plus importante centrale géothermique au monde en termes de capacité électrique.

Pour Vivre avec les volcans, on pense souvent qu'il faut ne pas avoir le choix de vivre ailleurs, ou avoir les nerfs solides et ne pas avoir peur, pourtant, voici les mots édifiants pour ne pas dire inspirants de certains intervenants rencontrés dans la série documentaire Vivre avec les volcans:

Je crois que le volcan ne m’est pas seulement bénéfique, je peux aussi dire que je l’apprécie vraiment et que je l’aime. Je ne serais pas là si le volcan n’existait pas. Le volcan, avec son activité actuelle est passée – de milliers ou de millions d’années - , est ce qui fait que cette région est comme elle est et que je l’aime. Quand je regarde dans les grottes ou à la surface, je vois une quantité de formations rocheuses extrêmement plaisantes à regarder. Le volcan, pour moi est un élément très positif.

Au cours de l’histoire humaine, les volcans ont plus apporté aux hommes qu’ils ne leur ont pris. Parce qu’ils offrent des terres et des matériaux extraordinaires. Ils donnent plus qu’ils ne prennent. Mais il y aussi autre chose à propos du volcan. Il a une identité. Et je crois que les gens sont attirés par ça. Avec leur paysage incroyable autour d’eux.

Explorez le monde fascinant des volcans en regardant Vivre avec les volcans, tous les vendredis à 20h00 sur ICI Explora. 

Et pour les plus jeunes, apprenez en davantage avec ces courtes vidéos de la Zone jeunesse.