Il existe un insecte, le termite de Formose, dont les colonies construisent leurs maisons souterraines avec leur merde. Et c’est apparemment très bon pour leur santé.

La bestiole, originaire de Chine, mais que les humains ont transportée bien malgré eux un peu partout dans le monde, adore grignoter le bois, comme tous les termites. Elle le digère et se sert ensuite de ses excréments pour élever des murs solides, renforcés avec de la terre.

Or, une équipe de l’Université de Floride sous la direction de l’entomologiste Thomas Chouvenc, vient de découvrir que loin d’être juste une opération de recyclage assez spéciale, cela protège le termite contre les infections.

Les « murs » sont riches en actinobactéries, des microbes qui s’attaquent à tout champignon qui tenterait d’envahir la colonie. Ce qui est drôlement utile, parce que les termites vont et viennent pour se nourrir, et ramènent à l’intérieur de la colonie des spores de ces champignons. Ceux-ci, du coup entourés de bactéries ennemies, n’ont que peu de chances de proliférer.

Source : Not Exactly Rocket Science