Une rare bonne nouvelle pour la protection de l’environnement en Afrique: cinq pays ont lancé conjointement, en mars, la plus grande zone de conservation de la nature du continent.

La KAZA (Kavango/Zambezi Transfrontier Conservation Area) était en préparation depuis 2003.

Touchant notamment à l’Angola et à la Namibie, elle couvrira 440 000 kilomètres carrés, ce qui est presque la taille de la Suède.

Elle englobe 20 parcs ou réserves qui existaient déjà: en y ajoutant des corridors, on devrait faciliter les migrations naturelles des animaux.

Parmi les citoyens du parc, on comptera environ 325 000 éléphants, soit à peu près la moitié de leur population totale.

Plus important, les (maigres) ressources que chaque pays alloue à la protection de l’environnement et la lutte contre le braconnage seront un peu mieux coordonnées qu’avant.