Des programmes automatisés sont utilisés par les adeptes de la revente pour acheter rapidement des produits convoités en ligne.
Photo : iStock

Depuis le début de la pandémie, il est difficile de se procurer plusieurs produits convoités. Certains objets comme les équipements sportifs ou les gadgets s’écoulent des tablettes comme des petits pains chauds alors que les chaînes de production n’arrivent pas à répondre à la demande. À l’aide de robots, des adeptes de la revente profitent de la situation pour s’enrichir.


Chaque semaine, découvrez un nouveau sujet technologique sur le blogue d'ICI Explora! Une rubrique à parcourir juste avant la diffusion de Planète techno, tous les vendredis à 19 h.


Si vous avez tenté de précommander une nouvelle console ou l'une des nouvelles cartes graphiques de Nvidia dans les dernières semaines, vous avez probablement fait face à des ruptures de stock, qui sont apparues en un temps record. Moins d’unités ont été produites en raison des ralentissements liés à la COVID, alors que les mesures d’isolement favorisent une demande élevée. 

Des adeptes de la revente parcourent aussi les différents sites à la recherche des produits à la mode pour les revendre à fort prix à leur clientèle impatiente. Les plus habiles vont utiliser des scripts informatiques qui permettent de vider automatiquement en quelques secondes les nouveaux arrivages d’un commerce en ligne. 

Les RTX 3080 du fabricant Nvidia sont en rupture de stock.

Les nouvelles cartes graphiques de Nvidia ont été vendues en quelques secondes lors de leur sortie en ligne.

Ces « robots » sont parfois programmés par des particuliers pour un usage personnel, mais ils peuvent aussi avoir été achetés sur le Web ou faire partie d’un abonnement à un service d’achat massif. Il est même possible de retrouver les codes sources de ce genre de petits programmes en accès libre et gratuit sur des sites tels que GitHub. 

C’est notamment le cas de Bird Bot, un robot créé par un Américain de 16 ans qui permet aux gens d’acheter des consoles Nintendo Switch dès que celles-ci sont en ligne sur les sites de Best Buy et Walmart. 

La Nintendo Switch semble être de retour sur les tablettes, mais au plus fort de la pandémie les personnes qui utilisaient de petits programmes comme Bird Bot étaient pratiquement les seules qui parvenaient à se procurer aisément la console ou ses accessoires convoités comme le Ring Fit Adventure.

Les personnes qui font de la revente peuvent faire de bonnes affaires si elles arrivent à écouler les produits ainsi achetés. Sur le Marketplace de Facebook et sur Kijiji, on peut d’ailleurs constater que plusieurs dizaines de précommandes de la PlayStation 5 sont en vente dans la région de Montréal contre des sommes d’argent qui représentent souvent le double du prix d’origine de la console. 

Des PlayStation 5 en vente sur Facebook.

Des PlayStation 5 en revente sur Facebook, le prix de base de l'édition avec disque en magasin est de 629$ avant taxes.

Sur les sites des grands commerces comme Amazon et Best Buy, les consoles s’écoulent généralement en quelques minutes, voire quelques secondes, lorsque les précommandes sont de retour en ligne.

Les maniaques de chaussures à l’origine de cette vague?

Selon un article du magazine Vice, cette vague de robots qui assiègent les commerces en ligne serait aussi attribuable aux sneakerheads, cette communauté d’adeptes toujours à l’affût des éditions limitées des marques populaires de chaussures. Pour ces personnes, l’utilisation de robots en ligne a depuis plusieurs années remplacé les longues files d’attente devant les magasins.

Le jeune créateur de Bird Bot avoue d’ailleurs avoir développé ses connaissances grâce à cette communauté. Peu importe la marchandise, c’est donc les mêmes concepts qui s’appliquent lorsque l’on peut s’attendre à ce que la demande soit plus forte que l’offre : billets de concert ou gadgets électroniques, tout peut représenter un gain significatif par la suite.

Des chaussures Air Jordan de Nike sont exposées lors d'une convention.

Des chaussures exhibées lors d'une convention pour les sneakerheads.

Parmi les objets technos qui ont été ciblés dans les derniers mois par ces méthodes de revente, on retrouve entre autres les dernières consoles de Sony et Microsoft, le casque de réalité virtuelle Valve Index, le téléphone Pixel 5 ainsi que la nouvelle série de cartes graphiques de Nvidia (particulièrement les RTX 3080 et 3090, qui sont toujours à peu près impossibles à trouver en magasin).

Certains commerces en ligne tentent de mettre des balises pour empêcher ces tactiques, en limitant par exemple le nombre de produits associés à une même adresse ou à une seule carte de crédit. L’efficacité de ces méthodes reste à déterminer, mais cela permet sans doute de ralentir les robots et de donner ainsi une meilleure chance aux personnes qui désirent simplement se procurer un produit pour un usage personnel. 

Faites preuve de patience; les appareils électroniques finissent tous par revenir en stock d’une manière plus constante sur le marché. Ne désespérez donc point si vous ne parvenez pas à vous procurer le tout dernier gadget! Il finira bien par vous attendre sagement sur les tablettes de votre commerce favori.