(Photo tirée de cet article)

L’architecte du mystérieux « Stonehenge miniature » de l’Amazonie a été identifié. Et il a tout de même fallu six mois pour le prendre sur le fait. La photo avait pendant un temps passionné les réseaux sociaux: un cercle blanc de moins de deux centimètres de circonférence, semblable à une minuscule clôture, entourant un genre de tour.

Un étudiant américain, bénévole pour un projet écologique en Amazonie, avait d’abord fait circuler ses photos sur Reddit avec la question What’s this bug (Quel est cet insecte). Entretemps, l’entomologiste Phil Torres avait maintenu une surveillance étroite de près 40 de ces structures, dont la moitié sont construites sur des troncs d’arbres.

L’une des hypothèses les plus populaires s’est vérifiée : l’architecte est... une araignée! Une semble émerger de chaque tour centrale, la tour en question étant une cachette pour un oeuf. L’araignée n’a pas encore de nom — et une structure aussi élaborée pour protéger un oeuf n’a pas d’équivalent non plus dans ce petit monde.