Secrets d'animaux : Le bébé kangourou fait-il ses besoins dans la poche?

Secrets d'animaux : Le bébé kangourou fait-il ses besoins dans la poche?

À l'occasion de la nouvelle série documentaire La vie secrète des animaux, la biologiste du Zoo de Granby Julie Hébert répond aux questions les plus inusitées qu'elle a pu entendre sur les animaux qui paraîtront à l'émission. Cette semaine, on s'intéresse aux petits kangourous!

 

La naissance du petit kangourou, appelé « joey », est particulière. Comme chez tous les marsupiaux, le jeune quitte l’utérus de la mère avant la fin de son développement et poursuit sa croissance dans le confort de la poche ventrale, le marsupium. 

Une trentaine de jours seulement après sa conception, le petit de la taille d’une fève quitte le ventre protecteur de sa mère et grimpe seul jusque dans la poche, où il s’agrippe fermement à une tétine. Il ne la quittera plus avant plusieurs mois, huit à neuf pour être précis, période durant laquelle il dépend uniquement du lait riche de sa mère afin de terminer son développement.

Si le petit se nourrit, il produit forcément des déchets! Comme il ne quitte pas le marsupium avant plusieurs mois, c’est à la femelle d’entretenir son petit, et la poche qui lui sert d’abri, afin d’éviter l’accumulation de saletés et le développement de bactéries. Le marsupium est dépourvu de poil, ce qui facilite son entretien. La femelle possède un long museau qui lui permet d’y entrer la tête et de le nettoyer à grands coups de langue.

Les premières semaines de vie, le joey n’urine et ne défèque pas seul : la miction et la déjection sont stimulées par les vigoureux coups de langue de la mère. Qu’on se rassure, le petit de quelques centimètres de long ne produit qu’une goutte de déchets biologiques à la fois, rien qui ne puisse venir à bout du dévouement d’une mère! 

Les petits plus âgés, qui ont commencé l’exploration du vaste monde en dehors du marsupium, sont pour leur part expulsés temporairement de la poche le temps du grand ménage. Fait intéressant à noter, des petits à différents stades de développement peuvent utiliser simultanément le marsupium, les tétines développant chacune un lait de composition différente selon les besoins alimentaires des petits qui sont encore sous la responsabilité de la mère.

 

Participez au concours Virée nocturne au zoo pour tenter de gagner une escapade nocturne en famille au Zoo de Granby pour 6 personnes!