Imaginez pouvoir profiter de l’été sans que la chaleur vous affecte, l’hiver sans grelotter! Maintenir votre corps à la température idéale grâce à un petit gadget, est-ce possible? C’est ce qu’affirme l’équipe qui a créé le Reon Pocket, un climatiseur réversible portatif développé par l’entreprise Sony. Une campagne de financement a permis aux personnes derrière cette innovation de récolter plus de 850 000 $ pour assurer le développement de ce produit. Sera-t-il aussi performant que Sony le prétend?


Chaque vendredi, découvrez un nouveau sujet technologique sur ICI Explora, accompagné de l’avis d’un expert de Planète techno! Une rubrique à parcourir juste avant la diffusion de l’émission, tous les vendredis à 19 h.


Sur la page du Reon Pocket, l’entreprise affirme que la température de la surface corporelle peut se refroidir de 13 degrés Celsius et se réchauffer de 8 degrés au point de contact du produit. « Vous pouvez être à l'aise et choisir votre propre température, été comme hiver », peut-on lire en japonais sur la page descriptive.

La notion de « point de contact » est bien importante. Après tout, un élément chaud ou froid change facilement la température de la peau humaine lorsque les deux surfaces entrent en contact. Est-ce donc bien différent d’un glaçon dans le cou ou d'un chauffe-mains? Pour le savoir, il faut comprendre le principe utilisé par ce nouveau gadget.

Le Reon Pocket utilise une technologie thermoélectrique qui se base sur une découverte scientifique loin d’être nouvelle : l’effet Peltier. Ce principe, qui permet le déplacement de la chaleur grâce à un courant électrique, a été découvert en 1834, année qui coïncide d’ailleurs avec la création du premier réfrigérateur!

Un tee-shirt adapté est nécessaire afin de bien utiliser le Reon Pocket. Source : Youtube / First Flight JP

Le petit thermostat de Sony tient en place au sommet de l’échine dorsale grâce à un espace prévu pour cela dans le tee-shirt qui accompagne le produit. Collé sur la peau, il utilise cet effet thermoélectrique pour réguler la température en alternant son courant de manière à évacuer ou à produire de la chaleur.

L’effet Peltier est plus couramment utilisé dans les glacières électriques, mais Sony n’est pas la première entreprise à vouloir l’utiliser pour régulariser la température du corps humain. Des montres qui se basent sur le même principe existent déjà, avec des effets bien modestes.

Jean-Michel Vanasse, animateur à la barre de Planète techno, a eu l’occasion de faire l’essai d’une telle montre. Selon ses observations, cette technologie n’est certainement pas un bouclier contre la chaleur ou le froid. « Ça ne réchauffe pas vraiment, mais ça trompe notre cerveau pour dire qu’on a chaud ou froid dans certaines zones cibles. Ça fonctionne plus ou moins. »

  L’AVIS DE JEAN-MICHEL VANASSE 

Le climatiseur portatif de Sony, c’est une belle idée sur papier. Mais est-ce que ça fonctionne vraiment, aussi longtemps qu’il le faut? Espérons que c’est le cas. Cependant, si une personne a besoin d’un climatiseur portatif pour une grande partie de sa journée, elle devrait peut-être se tourner vers d’autres solutions : climatiser l’endroit où elle se trouve ou changer ses habitudes de vie pour mieux tolérer la chaleur, par exemple. Un ventilateur classique peut aussi bien faire l’affaire.

Flop ou succès? 

Je pense que ce sera un flop. C’est le genre de produit qui est plus un prototype, un produit spécialisé, et offert en quantité trop limitée pour susciter l’engouement. Un cube de glace dans le cou fait le même travail!


Sony vise une sortie au Japon pour son gadget en mars 2020. Il est donc fort probable que vous passiez un nouvel hiver à grelotter, et même un autre été à suer avant qu’il soit accessible en Amérique du Nord. Le Reon Pocket changera-t-il notre manière de vivre les saisons? Il est encore trop tôt pour le savoir, mais ne vous débarrassez pas tout de suite de votre parka ou de votre climatiseur, car tout semble indiquer le contraire!

Pour découvrir d’autres innovations à la fine pointe de la technologie, regardez la nouvelle saison de Planète techno, en diffusion tous les vendredis à 19 h. Cette semaine, le chroniqueur Pascal Forget fait le test du Galaxy Note10 et Note10+ pour vous!