Envoyer des astronautes dans l’espace est un processus aussi complexe que couteux. Les objets qui les accompagnent dans le grand vide interstellaire sont donc passés au crible par les agences spatiales, puisque chaque kilogramme transporté coûte une petite fortune! Cela n’a pourtant pas empêché certains astronautes d’emporter des choses avec une utilité plus ou moins questionnable pour leur mission.


Chaque semaine, découvrez un nouveau sujet technologique sur le blogue d'ICI Explora! Une rubrique à parcourir juste avant la diffusion de Planète techno, tous les vendredis à 19h.


Pour une fusée comme la Falcon 9 de SpaceX, le coût d’emmener du poids dans l’espace s’établit environ à 2 700 dollars par kilogramme. C’est donc grâce à une permission spéciale ou à un fin stratagème de contrebande que les quelques objets suivants ont quitté la Terre. Leur coût est estimé selon le tarif plus récent de SpaceX, et non celui de la NASA qui évaluait le tout à près de 22 000 $ par kilogramme en 2008.

Costume de gorille | Coût approximatif du transport : 1350 $

En 2016, l’Astronaute américain Scott Kelly a décidé de fêter la fin de son année dans l’espace en revêtant un costume de gorille envoyé en cadeau par son frère jumeau, l'astronaute Mark Kelly.  Il s’est ensuite lancé à la poursuite de ses collègues, vêtu de son nouvel accoutrement simiesque. Une touche d’humour fait toujours du bien aux occupants de la Station spatiale internationale (SSI) !

Des primates avaient déjà visité l’espace, mais il s’agit bien d’une première pour un astronaute déguisé en gorille.

Des pistolets russes | Coût approximatif du transport : 6500 $

Autrefois, les cosmonautes russes apportaient une arme spécifiquement conçue pour leurs missions : le pistolet TP-82.  Plus près du fusil de chasse que de l’arme de poing, il faisait partie, jusqu’en 2007, de la trousse de secours des cosmonautes. Initialement, ces armes devaient les protégés en cas d’atterrissage en milieu hostile lors de leur retour sur terre, notamment pour qu’ils puissent se défendre contre les animaux sauvages et chasser s’ils devaient attendre longtemps l’arrivée des secours.   

Depuis 2007, les astronautes russes ont adopté le pistolet Makarov, une arme de poing semi-automatique, pour les voyages dans les capsules Soyuz. Cette arme peut d’ailleurs être maniée par Fedor, le robot d’origine russe qui s’envolait vers la station spatiale internationale en août dernier! Les xénomorphes n’ont qu’à bien se tenir…

Un bâton de golf | Coût approximatif du transport : 810 $

Alan Shepard, astronaute de la mission Apollo 14, a battu deux records en même temps en emportant un bâton de golf avec lui sur la lune : il est devenu le premier golfeur à jouer sur un autre monde, mais aussi le récipiendaire du plus long tir grâce à la gravité réduite de la lune!

Ce deuxième record a cependant été battu en 2006, par le cosmonaute Mikhail Tyurin, qui a frappé une balle de golf vers les confins de l’univers à partir de la SSI, lors d’une opération publicitaire. Bonne chance aux golfeurs qui souhaitent battre ce record!

Un sandwich au corned-beef | Coût approximatif du transport : 400 $

En 1965, l’Astronaute John Young a subtilement glissé un sandwich au corned-beef dans sa combinaison spatiale avant son départ pour la mission Gemini 3. Selon les transcriptions de la NASA, le contrebandier amateur a ensuite fièrement présenté son butin à l’astronaute Virgil Grissom, lors de la mise en orbite de la navette spatiale.

Ce qui est probablement le premier voyage d’un sandwich au corned-beef dans l’espace aura marqué la mission des deux astronautes, malgré les réprimandes de la NASA lors de leur retour sur Terre!

La guitare de Chris Hadfield | Coût approximatif du transport : 6000 $

L’astronaute canadien Chris Hadfield a pu nous faire découvrir ses talents de musicien à partir de la SSI, en grattant sa guitare au milieu des étoiles. Sa collaboration unique à une performance avec les Barenaked Ladies à partir de l’espace en 2013 est sans surprise devenue virale, un moment qui a bien justifié la décision de transporter une guitare dans l’espace.

Morale de l’histoire, les astronautes ont bien besoin de se divertir là-haut. Malgré la vitesse de 28 000 kilomètres à l’heure de la SSI, le temps est parfois long!