Un robot peut-il perdre son permis de conduire?

Un robot peut-il perdre son permis de conduire?

Agence Science-Presse , ASP

7 décembre 2012

Des voitures qui se conduisent toutes seules, voilà qui fait rêver. Mais en cas de collision, qui serait responsable?

Petit à petit, les « voitures autonomes » font leur chemin. Des prototypes ont été testés sur des circuits internes et dans des espaces publics. Le principe de base : une série de détecteurs qui permettent à la voiture de se tenir à bonne distance des autres voitures et des divers obstacles.

Mais aucun système n’étant infaillible, des avocats ont déjà commencé à réfléchir : ils ne peuvent pas encore dire si un accidenté pourrait poursuivre en justice un robot, mais ils suggèrent de créer des voies réservées aux voitures autonomes et de faire rouler celles-ci en convoi chaque fois que c’est possible, deux solutions qui réduiraient la complexité des algorithmes.

Ils suggèrent aussi aux autorités d’obliger les constructeurs à créer un fonds d’assurance-accident avant de les autoriser à faire rouler leurs voitures sur les autoroutes.