Planète techno - Épisode du 27 février 2015

Planète techno - Épisode du 27 février 2015

ICI EXPLORA

27 février 2015

L'équipe de Planète techno s'intéresse aux technologies utilisées dans le cadre de Montréal en lumière, découvre le nouveau service de la société HP et parle du jeu Titanic: Honor and Glory!

Les actualités de la semaine

- L'entreprise Pebble a lancé en force cette semaine sa toute nouvelle montre intelligente, la Time. Cette dernière se démarque par l'ajout d'un écran en couleur qui utilise la technologie d'encre électronique. Ce choix permet à Pebble d'offrir un appareil doté d'une autonomie de pile de 7 jours. En effet, comparativement à la technologie d'écran ACL ou OLED, l'encre électronique consomme moins d'énergie. 

La Time est muni d'un microphone pour répondre à certains messages d'applications et sa nouvelle interface, Timeline, classera les notifications et les événements en trois catégories : présent, passé et futur.

Déjà très populaire, la nouvelle montre de Pebble a rapidement séduit les amateurs de technologie. Son objectif de 500 000$ sur Kickstarter a été atteint en seulement 17 minutes. Pebble a aussi battu le record du projet qui atteint le plus rapidement le million de dollars de vente. L'entreprise y est arrivée en un peu plus de 30 minutes!

La montre peut être précommandée pour 179$. Offerte en trois couleurs, la Pebble Time sera livrée en mai prochain.

- Le Mobile World Congress ouvrira ses portes dans quelques jours à Barcelone. Plusieurs montres intelligentes et téléphones risquent alors d'être présentés. À une semaine de l'événement, la société LG a dévoilé dans une vidéo sa nouvelle montre, la Watch Urbane. L'appareil, propulsé par Android Wear, se démarque par son apparence qui ressemble davantage à une montre de luxe qu'à un gadget techno. Son boîtier en acier inoxydable, offert en couleur argenté ou doré, est muni d'un écran OLED et permet de choisir différents modèles de cadran. 

- Un nouveau jeu vidéo pourrait bientôt permettre aux joueurs de visiter virtuellement le Titanic et de vivre les dernières heures du légendaire paquebot. Le jeu Titanic: Honor and Glory placera le joueur dans la peau de Robert Morgan, un passager, et devra résoudre une histoire de meurtre alors que le bateau coule.

Selon les premières images, l'histoire semble bien secondaire! L'intérêt principal se retrouve dans la possibilité d'explorer le Titanic. Une importante équipe composée de chercheurs et d'auteurs collabore au jeu afin de reproduire le plus fidèlement possible le bateau. Par contre, les joueurs devront être patients puisque les concepteurs du jeu n'en sont encore qu'à l'étape du financement sur indiegogo.

- Un amateur de Super Mario a utilisé ses talents en programmation pour créer un nouveau niveau extrêmement complexe. Le tableau est rempli de pièges et d'ennemis, ce qui le rend pratiquement impossible à réussir. En fait, le créateur de ce niveau a annoncé cette semaine l'avoir complété après plus de trois ans d'efforts. 

- Deux entreprises ont profité du marathon de Tokyo, qui avait lieu les 21 et 22 février derniers, pour créer des coups publicitaires technologiques.

La première entreprise, Dole, qui est renommée pour ses bananes, a présenté la première banane techno. Elle agit comme moniteur d'activité et de montre intelligente. La banane portative affichait les temps des coureurs, leur rythme cardiaque et même des messages d'encouragement envoyés par Twitter. Pour y arriver, les ingénieurs de la société ont inséré une pile et plusieurs petites lumières DEL dans le fruit. La banane intelligente pouvait même suggérer le moment opportun pour le coureur de manger son gadget comestible! 


La deuxième société, Kagome, spécialisée dans les jus de fruits et de légumes, a créé pour le marathon de Tokyo un curieux robot. Installé sur les épaules des coureurs, il leur donnait leur dose d'antioxydants durant la course. Le petit robot donnait donc, à plusieurs reprises, des tomates à celui qui le transportait. 

Les coulisses de la techno avec Catherine Chantal-Boivin

Catherine Chantal-Boivin a découvert les technologies utilisées cette année lors de Montréal en lumière. Elle a rencontré Laurent Saulnier, responsable de la programmation du festival, et Nicolas Paulette, directeur des aménagements extérieurs. 

Cette grande fête hivernale où les installations lumineuses, ludiques et interactives accueillent plusieurs nouveautés technologiques cette année, comme le jeu The Pool de l'artiste Jen Lewin.  Le festival a reçu en 2015 une mention de l'UNESCO comme étant un événement de choix à visiter. Pour en profiter, il faut faire vite puisque le festival prend fin le 28 février 2015 avec la Nuit Blanche

La chronique gadgets technos avec Carl-Edwin Michel

Carl-Edwin Michel a testé le nouveau service de décorations murales de HP, WallArt. Une solution simple, rapide et peu coûteuse de se fabriquer un mur très design! Un bel exemple de design intérieur qui rencontre la technologie. 

Il est maintenant possible de concevoir un mur design chez soi sans l'aide d'un designer spécialiste ou d'un décorateur. Pour ce faire, un imprimeur accrédité par la société HP donne au client l'accès à la plateforme WallArt. Ce logiciel permet d'inscrire les mesures du mur à décorer, mais aussi de prévoir les endroits où se trouvent des prises électriques ou des interrupteurs.

L'utilisateur peut choisir une image dans la bibliothèque de HP ou se servir d'une de ses propres créations. Il est à noter que lorsque l'utilisateur choisit d'utiliser une de ses images, il peut être difficile de respecter les caractéristiques et spécifications demandées par la société. Il est aussi possible de visualiser son projet sur l'application HP WallArt, disponible sur iOS et Android

Par la suite, il est possible de demander un échantillon à l'imprimeur avant de prendre une décision finale. Si la texture et le résultat sont satisfaisants, la livraison de la décoration en taille réelle sera faite en moins d'une semaine. 

Les décorations murales réalisées sur HP WallArt coûtent entre 50 et 250$ le mètre carré. 

La chronique techno-science avec Pascal Forget

Pascal Forget dévoile cette semaine un avion en forme de V et montre aussi comment la statue du Christ Rédempteur a été numérisée en 3D avec des drones.