Un petit pas pour le mouton, un grand pas pour l'humanité

Caroline Matet , ICI EXPLORA

19 septembre 2013

Le 19 septembre 1783, il y a aujourd’hui 230 ans, toute la cour de Louis XVI, à Versailles, était réunie pour assister au premier vol habité de l’histoire. Les frères Montgolfier allaient réaliser un des plus grands rêves de l’humanité grâce à leur ballon volant : le Martial.

Pour cette première expérience, ce n’est pas un homme qui a été envoyé dans le ciel, ni même un chien comme plus tard Laïka, mais toute une basse-cour : un canard, un coq et un mouton! Ce petit monde a été enfermé dans une boîte elle-même retenue au ballon par une corde et propulsée dans les airs. Après s’être élevé à 600 mètres au-dessus du sol, le fier équipage a atterri (en vie) 3,5 km plus loin. Seul le coq est blessé : le mouton lui aurait marché sur l’aile. Ce premier vol aura duré 8 minutes.

Devant ce succès, il a été décidé de réitérer l’opération, avec humain à bord cette fois. Les frères Montgolfier n’ont pu se prêter eux-mêmes à l’expérience : ils ont promis à leur père de ne jamais monter dans leur invention! C’est un physicien, Pilâtre de Rozier, qui a été désigné comme cobaye avec un acolyte pour équilibrer les poids. Le premier essai a eu lieu le 21 novembre 1783. Le succès de l’expédition était incontestable : 28 minutes de vol à une altitude de 1000 mètres. Les Montgolfier ont été anoblis, les animaux recueillis dans la ménagerie royale et Pilâtre de Rozier a pris goût à cette activité hors du commun. Il se lancera par la suite de nombreux défis, comme la traversée de la Manche dans laquelle il a perdu la vie.



Dans cette course pour le vol , les frères Montgolfier ont devancé de justesse deux autres scientifiques : Charles et Robert (de leurs noms de famille) qui ont lancé leur premier vol habité le 1er décembre de la même année, soit 10 jours plus tard! Mais il faut bien avouer que faire un tour en Roberte, c’est moins alléchant qu’en Montgolfière!


Après ces débuts pleins de gloire, l’enthousiasme est retombé. Il faut dire que l’engin n’est pas dirigeable: il va au gré du vent. Il faudra attendre le début du 20e siècle pour que le vol se démocratise avec l’invention du dirigeable.

Pour tout savoir sur l’histoire de la Montgolfière :

Le site d’Annonay
(en Ardèche, France), ville natale des frères Montgolfier 
L’envol de la Montgolfière au château de Versailles