Notre-Dame de Paris et 9 autres monuments incontournables d'Europe

Notre-Dame de Paris et 9 autres monuments incontournables d'Europe

ICI EXPLORA

9 avril 2020

Au Moyen-Âge, Paris donna naissance à la plus célèbre cathédrale du monde. Mais qui sait que l’histoire de ce grand vaisseau de pierre s’est écrite sur plus de 700 ans ? Le 11 avril prochain à 21h, pour souligner le premier anniversaire du tragique incendie de la cathédrale, ICI Explora vous propose Notre-Dame de Paris : l'épreuve des siècles, un docu-fiction qui raconte l’incroyable destin de Notre-Dame de Paris.

 

En attendant la diffusion de Notre-Dame de Paris : l'épreuve des siècles, voici une liste de 10 superbes monuments historiques d’Europe à voir au moins une fois dans sa vie.

 

1. Notre-Dame de Paris



Véritable chef-d’oeuvre architectural, la cathédrale Notre-Dame de Paris est l’un des principaux symboles de la France et de la Ville lumière, Paris. Il était, avant son tragique incendie survenu en avril 2019, le monument le plus visité de France.

Célèbre de son architecture gothique, la gigantesque cathédrale est située au centre de Paris sur l’île de la Cité. Sa construction débute au Moyen-Âge, au XIIIe siècle et se termine plus de 100 ans plus tard, au XVe siècle. La Révolution française l’ayant grandement endommagée, elle fut restaurée au XIX siècle.

Reconnue pour ses immenses tours, ses célèbres gargouilles, et sa flèche (tristement disparue lors de l’incendie de 2019), la cathédrale offre une vue splendide sur l’ensemble de la ville de Paris.

La bâtisse et son histoire inspirent de nombreuses oeuvres, mais la plus connue reste le roman écrit par Victor Hugo, Notre-Dame de Paris qui raconte la tragique histoire de Quasimodo, le sonneur de cloches bossu de Notre-Dame et de son amour impossible pour une gitane, Esméralda.

Depuis le tragique incendie qui a ravagé l’enceinte de la cathédrale le 15 avril 2019, l’avenir de Notre-Dame de Paris reste encore à ce jour incertain.

 

2. l’Acropole d’Athènes



L’Acropole, qui signifie « ville haute » en grec ancien, fut construite au Ve siècle avant Jésus-Christ. Ses monuments, notamment le Parthénon, sont des symboles incontournables de la ville  d’Athènes et de la naissance de la démocratie. Son ensemble représente aujourd’hui le plus important lègue architectural de la Grèce antique. Elle est considérée comme le berceau de la civilisation classique.

 

Le Parthénon est souvent en rénovations! Informez-vous avant de le visiter. Il est souvent caché par de nombreux échafaudages.

 

 

3. La porte de Brandebourg, Berlin



Inaugurée entre 1788 et 1791 et conçue par l’architecte Carl Gotthard Langhans, la porte de Brandebourg est aujourd’hui l’un des symboles les plus importants et les plus visités de la ville de Berlin. Elle symbolise la victoire de la paix sur les armes. Prenant part au mouvement architectural néo-classique, l’architecte s’est inspiré de la gigantesque entrée de l’Acropole d’Athènes.

 

Il ne s’agit pas de la seule porte historique encore debout à Berlin, mais elle représente aujourd’hui l’époque de la division de Berlin entre l’Est et l’Ouest lors de la guerre froide ainsi que la réunification survenue lors de la chute du mur de Berlin en 1989.
 

 

4. La tour de Belém, Lisbonne



Cette tour a aujourd’hui 505 ans. Elle est l’un des monuments les plus importants de la ville de Lisbonne au Portugal.

 

Le roi Dom Joao prévoyait, à la fin du XVe siècle, un plan de défense afin de protéger la ville de Lisbonne. Ce plan comportait trois étapes: la forteresse de Cascais, la Vieille Tour de la rive sud de Tage ainsi qu’un point de défense  situé à l’emplacement actuel de la tour de Balém. Elle fut construite en 1514 au milieu de la mer par le roi Dom Manuel, qui a poursuivi le projet du précédent roi.


Le littoral s’étant déplacé vers le sud au fil des ans, la tour s’est déplacée jusqu’à la plage de Belém. Une simple passerelle nous permet aujourd’hui d’y avoir accès.


 

5. Basilique St-Pierre, Vatican

Construite en 1506 sous l’empereur Constantin 1er et terminée en 1626, la Basilique Saint-Pierre est le monument religieux le plus important du catholicisme. Située au Vatican, elle fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et reste l’un des bâtiments les plus visités au monde. Parmi ses architectes, on compte notamment Michel-Ange et Bramante.

 

Encore aujourd’hui, lors de l’angélus pontifical, plus de 150 000 fidèles se rassemblent sur la place Saint-Pierre chaque dimanche. La Basilique est la plus grande église catholique de la planète et a une capacité de 60 000 personnes.

 


 

6. Le château de Schönbrunn, Vienne




Le château de Schöndrunn fait partie des bâtiments les plus importants d’Autriche. Considéré comme l’équivalent autrichien du Château de Versailles de France, cet immense bâtiment dans lequel a habité l’impératrice d’Autriche et reine de Hongrie Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, dite Sissi.

 

Situé à Hietzing, à l’ouest de Vienne, il fut construit à la fin du XVIe siècle sous le règne des empereurs Maximilien II du Saint-Empire et Matthias Ier de Habsbourg. Ce château était considéré comme leur résidence d’été.

On compte 1441 pièces. Le public peut en visiter 41. De nombreux noms importants y ont mis les pieds notamment Mozart qui s’y est produit dans la Grande Galerie alors âgé de 6 ans.

 


7. L’Atomium de Bruxelles

Un incontournable lors d’une visite en Belgique : l’Atomium de Bruxelles. Construite en 1958 lors de l’Exposition universelle. Située à Laeken sur le plateau de Heysel, elle est une représentation géante (165 milliards de fois plus grande pour être exact) de la maille conventionnelle du cristal de fer. À l’époque de sa construction, l’ascenseur construit au centre du tube au centre de la structure était le plus rapide au monde avec une vitesse de 5 mètres par seconde.

 

Conçu par André et Jean Polak, l’Atomium est un des principaux attraits touristiques de la ville. Six sphères sur neuf sont aujourd’hui accessibles au public.


 

 

8. Le Colisée de Rome



L’un des symboles de la ville de Rome et de l’Italie, le légendaire Colisée de Rome était le plus grand jamais construit pendant l’Empire romain. Il pouvait accueillir à l’époque plus de 50 000 spectateurs. C’est sous l’empereur Vespasien que sa construction débute entre 70 et 72 après Jésus-Christ et est finalisée en 80 sous Titus.

Aujourd’hui, le monument est en état de ruine à cause des nombreux tremblements de terre. La structure est cependant toujours debout et peut donner une idée de la puissance de l’Empire romain. On peut le retrouver sur les pièces de monnaie de 5 euros.


 


 

9. L’église de la Sagrada Família, Barcelone



L’église de la Sagrada Família de Barcelone, de son nom Catalan Temple Expiatori de la Sagrada Família qui signifie Temple de la famille sacrée,  est l’un des projets les plus ambitieux du XIXe siècle en Espagne. Son architecte original, Antoni Gaudi, décède renversé par un tramway en 1926 et ne verra jamais son oeuvre achevée. C’est son assistant Domènec Sugrañes qui la terminera. Issue de l'imagination de son architecte, la
Sagrada Família offrait à l’époque un style architectural inédit.

 

Cette église est l’un des attraits touristiques les plus courus de Barcelone et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005.

 

 

10. La tour de Pise

Joyau de l'art Roman, emblème de la ville de Pise et l’un des nombreux symboles italiens, la tour de Pise est l’un des monuments les plus célèbres et visités au monde. Située sur le complexe de la Place des Miracles, cette tour est le clocher de la Cathédrale de Sainte-Marie de l'Assomption sur la Place du Dôme. La construction débute en 1173 et déjà lorsque le troisième étage fut achevé, la tour a commencé à pencher. On interrompt alors sa construction pendant 90 ans. Ce n’est qu’en 1372 que la construction est officiellement terminée.

                                                                                                                      

L’affaissement de la tour est constant et est toujours observable aujourd’hui. Il est toujours possible de visiter la structure aujourd’hui, mais certains spécialistes craignent que la tour soit toujours trop fragiles pour les nombreux touristes qui la visitent quotidiennement. L'UNESCO déclare en 1987 le complexe monumental de la Place des Miracles comme faisant partie du patrimoine de l'humanité. 

 

Extrait de Notre-Dame de Paris : l'épreuve des siècles
Diffusé le samedi 11 avril à 21h. En rappel le dimanche 12 avril 16h et le lundi 13 avril à 14h.