Bien avant l’apparition des requins, la terreur des océans ressemblait à... une crevette!

Les anomalocaridides (terme qui signifie «étranges crevettes») étaient probablement les plus gros animaux de la planète au Cambrien inférieur et moyen, soit il y a 540 à 500 millions d’années. Ces monstres attrapaient leurs proies à l’aide de leurs longues extensions buccales munies de crochets. Des fossiles découverts dernièrement au Maroc montrent qu’ils mesuraient plus de 1 m, le double de ce qu’on croyait être leur taille.

Autre surprise: les anomalocaridides, proches parents des crustacés actuels, auraient peuplé les océans 30 millions d’années plus longtemps qu’on le croyait. Ils n’ont, par contre, laissé aucun descendant moderne. La période cambrienne est une période cruciale de l’évolution de la vie sur Terre, une période explosive pendant laquelle les formes de vie invertébrées se sont multipliées.