10 jeux vidéo qui ont marqué 2023

Une image du jeu Alan Wake 2.
Alan Wake 2 / Remedy Entertainment

Adepte des technologies? Ne manquez pas Planète techno, les vendredis à 19h!

Aller à la fiche de l'émission

Depuis les débuts de l’industrie vidéoludique, rarement a-t-on vu autant de jeux vidéo à succès en un an qu’il y en a eu en 2023. Peu importe la plateforme ou le genre, il est presque impossible pour les joueurs et les joueuses de ne pas y trouver leur compte. 

Comme il peut être difficile de faire un choix parmi les nombreux excellents titres publiés au fil des derniers mois, nous avons dressé une liste de quelques incontournables!

 

Alan Wake 2

Plus de 13 ans après la sortie du premier opus de la série, Alan Wake 2 donne enfin une suite au sombre récit qui avait captivé les joueurs et joueuses en 2010. 

On y incarne d’abord Saga Anderson, une agente du FBI, dans sa quête pour élucider une série de disparitions mystérieuses et de meurtres survenus dans la communauté fictive de Bright Falls, dans l’État de Washington. Une autre partie du jeu se déroule sous la perspective de l’écrivain Alan Wake, qui tente d’échapper à une version obscure de la réalité dans laquelle il est prisonnier depuis la fin du premier chapitre de la série.

Il s’agit d’un jeu d’épouvante au récit captivant qui évoque à la fois l’univers de Twin Peaks, l’ambiance de True Detective et même certains aspects de la série Hannibal. Le tout a été créé avec une passion palpable par le studio finlandais Remedy, probablement la seule équipe capable d’inclure avec succès une comédie musicale d’une quinzaine de minutes au milieu de l’un des jeux les plus terrifiants de 2023.

 

Baldur’s Gate 3

Développé en partie au Québec par le studio indépendant Larian, Baldur’s Gate 3 connaît un immense succès depuis sa sortie au début du mois d’août. Une équipe composée de 400 développeurs et développeuses s’est dévouée corps et âme pour donner vie à ce jeu extrêmement détaillé qui a été encensé autant par les critiques que par le public.

Baldur’s Gate 3 revient à l’essence même des jeux de rôle en utilisant les bases de Donjons et dragons (D&D), qui donnent une liberté de choix incomparable aux joueurs et aux joueuses. Il est passé sous le radar avant sa sortie, mais c’est aujourd’hui l’un des grands favoris pour remporter le titre de jeu de l’année à la cérémonie des Game Awards.

 

Starfield

Starfield était incontestablement l’un des jeux les plus attendus de l’année, surtout par les adeptes du studio Bethesda (Skyrim, Fallout) qui patientaient depuis l’annonce de ce nouveau titre il y a cinq ans.

Avec plus d’un millier de planètes à explorer, il s’agit du monde virtuel le plus vaste jamais créé par l’entreprise, un véritable univers à découvrir au fil des quêtes qui emmènent les joueurs et les joueuses dans les confins de la Voie lactée. 

Le titre offre une grande liberté, comme la possibilité de créer son propre vaisseau spatial ou de construire des avant-postes sur différentes planètes, mais il est aussi limité par certaines vieilles mécaniques inhérentes au moteur de jeu utilisé par Bethesda, le Creation Engine 2. Malgré ces quelques défauts qui ont contribué à une réception polarisée du jeu par le public, Starfield s’inscrit parmi les incontournables de l’année pour les adeptes de science-fiction et de jeux de rôle.

 

Super Mario Bros. Wonder

Les retours de grands classiques de Nintendo sont rarement décevants, et Super Mario Bros. Wonder ne fait pas exception à cette règle. Le jeu de plateforme est revenu aux sources en optant pour des niveaux en défilement horizontal plutôt que pour les environnements en trois dimensions qui étaient devenus la norme depuis Super Mario 64. À sa sortie, il a fracassé les records de vente de la série avec plus de 4,3 millions d’exemplaires vendus en seulement deux semaines. 

Divertissant à souhait, Super Mario Bros. Wonder est parfait pour combler les nostalgiques de l’époque où les jeux étaient autant simples qu'amusants.

 

Resident Evil 4

Les versions revisitées de jeux sont à la mode depuis l’arrivée de la nouvelle génération de consoles, et le studio Capcom profite pleinement de cet engouement en modernisant peu à peu ses grands classiques.

Ce quatrième chapitre de Resident Evil nous met dans les bottes de Leon S. Kennedy, un agent spécial envoyé en mission secrète en Espagne afin de sauver la fille du président américain qui a été capturée par une secte religieuse.

Le jeu assume pleinement son récit digne d’un film de série B, en offrant quelques instants d’humour grinçant ici et là entre les scènes d’action et les moments d’horreur remplis de zombies. C’est un titre qui mérite d’être redécouvert pour sa qualité visuelle bien supérieure à celle de la première version du jeu sortie en 2005.

 

The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom

La série Zelda est reconnue pour ses jeux exceptionnels, et Tears of the Kingdom est déjà destinée à devenir un classique.

Il s’agit d’une suite de Breath of the Wild, dont il dévie peu en matière de jouabilité et de direction artistique. L’introduction de nouvelles mécaniques de jeu plus que divertissantes, comme la possibilité de construire différentes structures mobiles, vient toutefois apporter un peu de nouveauté à la série.

La formule générale derrière le succès des autres chapitres de Zelda reste la même, c’est-à-dire qu’on y trouve un vaste monde à explorer, différents équipements et des outils amusants à découvrir, une ambiance féérique et l’éternel combat de Link contre des forces démoniaques. 

 

Sea of Stars

Sea of Stars est un jeu de rôle bien de chez nous, développé par Sabotage, un studio indépendant situé à Québec. Il s’agit d’un hommage évident aux jeux de rôle classiques des années 90, avec des combats au tour par tour, une histoire aussi sympathique que ses personnages, un travail artistique monumental et des environnements détaillés. C’est un jeu nostalgique et réconfortant, visiblement réalisé avec une grande passion par une petite équipe. 

Faits notables : il est possible de jouer avec une version en joual et la poutine fait partie des produits que les personnages peuvent consommer. Que demander de plus?

 

Spider-Man 2

Les joueurs et les joueuses retrouvent Peter Parker et Miles Morales dans ce nouveau chapitre de la série emblématique de Sony. Grâce à la puissance de la PlayStation 5, les environnements de Spider-Man 2 sont magnifiques et les acrobaties des hommes-araignées sont encore plus fluides et impressionnantes que dans les titres précédents.

C’est un jeu qui est avant tout apprécié pour sa jouabilité extrêmement satisfaisante et son humour divertissant, dans un style qui est propre au studio Insomniac Games. Il s’agit d’une exclusivité incontournable pour les propriétaires de la dernière console de Sony.

 

Dredge

Dredge est un petit jeu indépendant dans lequel les joueurs et les joueuses incarnent un pêcheur qui explore les eaux glauques autour d’un petit village pour trouver des poissons. Obligé à sortir de nuit dans le but de capturer certaines espèces, il tombe peu à peu sur d’étranges monstres marins qui viennent troubler sa paisible existence.

C’est un jeu qui sait bien doser détente et épouvante, en valsant entre la gestion d’une petite entreprise de pêche et les affrontements avec des créatures sorties tout droit de l’univers de l’écrivain H. P. Lovecraft.

 

Armored Core VI: Fires of Rubicon

C’est le studio japonais FromSoftware, surtout connu pour la série Dark Souls, et, plus récemment, pour le jeu Elden Ring, qui est derrière Armored Core, une série culte pour bon nombre d’adeptes. 

Armored Core VI: Fires of Rubicon ne convient certainement pas à tous les goûts, mais il est très apprécié d’un public fervent d’une niche qui a été délaissée : les combats de robots géants! Comme c’est le cas pour la plupart des titres de FromSoftware, il s’agit d’un jeu relativement difficile; il s’adresse donc particulièrement aux joueurs et joueuses qui aiment les défis.