Cet été, ICI Explora en met plein la vue avec des émissions qui vous plongeront au cœur du monde sauvage! Mercredi, découvrez le fabuleux monde des primates dès 18 h avec le documentaire Nous, les singes! suivi par la série Bienvenue chez les orangs-outans​ à 19 h!

En attendant ce petit marathon simiesque, la biologiste Julie Hébert nous présente quelques particularités d'une curieuse espèce parmi ces primates : le mandrill. 


Élevé au rang de vedette par les films de Disney (c’est le personnage de Rafiki dans  Le Roi lion), le mandrill est un fascinant primate de l’Ancien Monde. C’est d’abord le mammifère le plus coloré au monde : les teintes de rouge, de bleu et de lilas de sa peau mettent en valeur le pelage brun-olive qui couvre son corps.

Multipliant les expressions faciales, le mandrill communique de mille et une façons ses états d’âme. Si l’animal réprime un bâillement, ce n’est pas pour manifester son ennui :  geste d’intimidation, il laisse alors entrevoir ses longues canines de près de 5 cm de long !

Habitant les forêts denses et humides de l’Afrique centrale, il arpente près de 8 km de sol forestier quotidiennement à la recherche de nourriture. S’il se nourrit principalement de fruits, de graines, de noix et de champignons, il ne dédaigne pas les insectes et autres petits invertébrés. 

Si le mâle dominant fait régner une discipline de fer dans son petit groupe, il n’hésite pas à s’interposer entre ce dernier et le léopard, prompt à défendre les siens. Il adopte alors une posture menaçante, ouvrant toute grande la gueule et secouant violemment sa tête, se donnant un air terrifiant.

Une fois le danger écarté, le groupe s’adonne habituellement à l’épouillage, l’activité sociale par excellence chez les groupes de primates!