(Photo prise par Kenny Louie / Wikimedia Commons)

On entend souvent dire que les nouveau-nés reconnaissent la voix de leur mère. Mythe ou réalité? Une étude réalisée sur dix futures mamans, au troisième trimestre de leur grossesse, semble confirmer la croyance populaire.

Après s’être enregistrées lisant une comptine, ces femmes ont fait jouer cet enregistrement deux fois par jour jusqu’à l’accouchement. Deux semaines après la naissance des bébés, les chercheurs leur ont fait écouter quatre enregistrements : la comptine familière récitée par la mère, la même comptine dite par un étranger, une nouvelle comptine récitée par la mère, puis par un étranger.

Les chercheurs ont ensuite analysé l’activité du cerveau des bébés alors qu'ils écoutaient les comptines. Les électroencéphalogrammes ont révélé que les nouveau-nés reconnaissaient la voix de leur mère et concentraient leur attention sur celle-ci.

Dans une seconde expérience, les chercheurs ont évalué le niveau de stress des poupons, notamment en mesurant leur fréquence respiratoire. Ils ont noté que les bébés étaient apaisés par la comptine familière — qu’elle soit dite par la mère ou par un étranger —, mais qu’ils étaient stressés par la voix étrangère récitant la nouvelle comptine.