Cet été, ICI Explora en met plein la vue avec des émissions qui vous plongeront au cœur du monde sauvage! Mercredi à 13 h et jeudi à 23 h, découvrez l'univers inédit d'une meute de loups grâce au documentaire Vivre avec les loups.

La biologiste Julie Hébert a identifié pour nous plusieurs facettes de cet animal que l'on retrouve entre autres au Québec. 


Furtif et discret, le loup est le plus gros parmi les 41 espèces de canidés connues et l’animal terrestre ayant l’une des plus vastes aires de distribution sur le globe. Il occupe une grande variété d’habitats, de la toundra arctique aux forêts denses, en passant par les prairies et les régions arides du globe. 

Le loup possède une organisation sociale extrêmement forte; vivant en meute de 5 à 9 individus, le groupe est mené par un couple alpha qui est le seul à se reproduire. Par contre, les petits sont élevés par l’ensemble des membres de la meute, qui se relaient pour régurgiter de la viande aux jeunes affamés durant les premières semaines de vie.

Une fois les jeunes mobiles, la meute peut parcourir près de 200 km par jour, principalement durant la nuit, afin de suivre le déplacement des proies.

Coordonnant leur approche, les loups peuvent s’en prendre à des proies beaucoup plus grosses qu’eux : caribou, cerf, bison, bœuf musqué. Ils chassent par embuscade et se relaient à la course afin d’épuiser leur proie, un animal généralement faible, malade ou immature. Dépeint par la culture populaire comme un animal féroce et sanguinaire, le loup fuit plutôt les lieux densément peuplés et craint naturellement l’être humain.

Seul la longue complainte d’un lointain hurlement dans la nuit nous rappelle sa présence dans nos contrées les plus sauvages.