Face à la gêne qu’éprouvent les adolescents à répondre aux questions des professionnels de la santé au sujet de leur vie sexuelle, des médecins ont élaboré un questionnaire à remplir par ordinateur.

Les infections transmissibles sexuellement font des ravages chez les jeunes. Malgré tout, plusieurs négligent de passer des tests de dépistage. C’est pourquoi des médecins américains ont élaboré un questionnaire informatisé visant à déterminer la nécessité de se soumettre à des tests de dépistage pour la gonorrhée et la chlamydia.

Plus de 450 sujets âgés de 15 à 21 ans ont rempli le questionnaire et, sur la base de leurs réponses, près de la moitié ont été invités à passer des tests de dépistage pour les deux ITS. Environ 20 % des sujets ayant subi les tests ont dû être traités au moyen d’antibiotiques.

Cette initiative a remporté un vif succès, puisque 91 % des répondants se sont montrés satisfaits, jugeant le questionnaire facile et rapide à compléter (8 minutes en moyenne). De plus, 71 % des sujets ont dit préférer remplir ce formulaire informatisé plutôt que répondre aux questions d’une infirmière ou d’un médecin. Plusieurs jeunes n’ont toutefois pas suivi la recommandation de subir des tests de dépistage, comme quoi, le questionnaire ne règle pas tout.