Que les oiseaux s’envolent plus vite quand approche une voiture plus rapide, rien d’étonnant. Mais qu’ils s’envolent plus vite sur les routes dont la limite de vitesse est plus élevée, voilà qui laisse perplexe. 

C’est le constat qui se dégage d’une compilation d’un an réalisée par le biologiste français Pierre Legagneux.

Les oiseaux —du moins, ceux qu’il a observés depuis sa voiture— ne semblent pas réagir à la vitesse de la voiture : la distance à laquelle ils s’envolent semble plutôt liée à la vitesse inscrite sur les panneaux.

Explication plus prosaïque : tout oiseau s’adapte à son environnement, et des routes « rapides » produisent des oiseaux... plus prudents.