Que ce soit pour séduire, se nourrir, se protéger ou même juste pour le plaisir, les animaux peuvent eux aussi avoir le rythme dans le sang. Tantôt loufoques, tantôt exécutés avec grâce, leurs rituels dansés ou chantés sont des spectacles fascinants à observer. Les 18 et 19 septembre prochains, ICI Explora vous présente un documentaire exceptionnel de la BBC, Animaux en spectacle, qui lève le voile sur ces insoupçonnés danseurs de la nature. 

En voici d’ailleurs cinq en primeurs! 
 

 

Tétras des armoises : gonfler sa poitrine pour séduire les femelles

Les tétras des armoises, oiseau emblématique des Prairies, est malheureusement en voie de disparition. On en compte aujourd’hui moins de 400 au pays. On les trouve principalement dans les prairies d’armoises, au sud-est de l’Alberta, le sud-ouest de la Saskatchewan et dans 11 États de l’ouest des États-Unis. 

 

Leur plumage est brun et gris sur le dos, et noir et blanc sur la queue. Leur ventre est noir, et celui du mâle est plus imposant. À première vue, il a les allures d’un petit poulet. Pour séduire la femelle, le mâle s’adonne à une parade nuptiale unique. Il gonfle sa poitrine, ses sacs gulaires, recule sa tête vers l’arrière et émet un son qui peut être entendu jusqu’à trois kilomètres à la ronde. Lorsqu’ils se pavanent en groupe, la musique créée par leur danse nuptiale rappelle une musique traditionnelle autochtone. Les Autochtones se seraient d’ailleurs inspirés de la musicalité des tétras des armoises! 


 

Oxudercinae : le poisson sauteur

Avez-vous déjà entendu parler des oxudercinae? Ces poissons japonais gris aux yeux globuleux qui peuvent vivre sur la terre ferme quand la marée se retire? En effet, ils ont la capacité de se déplacer dans la boue en se servant de leurs nageoires comme des pattes. 

Ils ont principalement deux buts dans la vie : se nourrir et se reproduire. Pour ce faire, ils ont une technique de séduction qui leur est propre : le saut! Celui-ci peut atteindre jusqu’à un mètre de hauteur. Pour y arriver, le poisson déploie ses nageoires dorsales pour être plus visible, il se gonfle d'oxygène et y va d’un saut qui peut ressembler à du breakdance. Êtes-vous sous leur charme? 
 

La musaraigne : une chaîne pour prendre la fuite

À l’apparence d’une souris avec un très long museau, la musaraigne n’est pourtant pas du tout de la même espèce. Elle est insectivore et sa très mauvaise vue est compensée par un odorat très développé. 

 

Un des comportements typiques de la femelle musaraigne et de ses petits est la caravane. En effet, pour prendre la fuite efficacement avec toute sa portée, elle crée une véritable chaîne de musaraignes. Un petit mord la queue de sa mère, alors qu’un autre petit mord la queue de ce dernier… ainsi de suite. Les membres de la petite famille se déplaceront tous ensemble comme un petit train!

 

Le mystique chant des baleines à bosse

Les baleines à bosse sont sans contredit parmi les plus grandes cantatrices du règne animal. Leur chant, lors de la saison des amours, peut être entendu jusqu’à 30 kilomètres à la ronde. Comment font-elles pour produire un son aussi puissant? C’est encore un mystère. 

 

Les mâles peuvent chanter durant 30 heures consécutives pour attirer les femelles. Lorsqu’elles sont intéressées, elles s’approchent pour valser avec le chanteur. Lorsque la danse prend fin, les deux mammifères géants se sont unis. Un spectacle époustouflant!

 

La danse nuptiale des flamants roses

Trouver l’âme sœur est l’incessante quête des êtres vivants. Les flamants roses ne font pas exception à la règle : ils sont champions en la matière. Annuellement, ils sont 40 000 à s’adonner à d’élégantes danses nuptiales. Étant monogames, c’est-à-dire qu’ils n’ont qu’un seul partenaire annuellement, ils veulent à tout prix trouver le bon. La synchronisation des naissances est essentielle à leur survie, puisqu’ils vivent en grandes colonies. Ainsi, du mois de novembre jusqu’au mois de mars, les mâles se donnent en spectacle pour trouver leur douce moitié.

En groupe, les mâles donnent le coup d’envoi en se déplaçant avec synchronicité, bougeant la tête de droite à gauche au rythme de leurs cris et en exhibant leurs plus belles plumes d’un rouge vif. Plus le mâle est rose, plus il est mature sexuellement, ce qui attire les femelles. Pour démontrer leurs intérêts, les femelles s’adonnent également à une danse nuptiale. Un spectacle gracieux! 

 


Voyez Animaux en spectacle, un majestueux documentaire de la BBC, les mercredi 18 septembre et jeudi 19 septembre à 19 h sur ICI Explora.