Photo: Mark (Flickr)

Le fait de légaliser la marijuana à des fins médicales a-t-il augmenté son usage chez les adolescents? Pas aux États-Unis, selon la première étude nationale sur le sujet.

Celle-ci, publiée le 15 juin dans la revue médicaleThe Lancet Psychiatry, s’est appuyée sur 24 années de données (de 1991 à 2014) sur des adolescents, avec une attention particulière sur les 21 États où la marijuana médicale a été légalisée (à ne pas confondre avec les quelques États qui, plus récemment, ont complètement décriminalisée la mari).

Ce qui ressort de ces données, c’est que les États qui ont légalisé sont ceux qui avaient déjà le plus haut taux de consommation avant, et que la loi n’a rien changé. Les jeunes n’ont pas développé une dépendance, comme le craignaient les opposants — et comme le prétendent encore les autorités dans les États qui résistent.