La Noce : un festival qui voit la vie en vert… et brun
Crédit photo : Charline Clavier

La Noce : un festival qui voit la vie en vert… et brun

Caroline Bertrand , ICI EXPLORA

5 juillet 2021

Cet été, le tout jeune festival de musique La Noce, à Saguenay, qui en sera à sa quatrième année, du 7 au 10 juillet, pousse ses pratiques écologiques encore plus loin en implantant un programme de compostage.

« Le nerf de la guerre, c’est d’instaurer un bon système [de récupération] des matières résiduelles », affirme au téléphone Alice Perron-Savard, coordonnatrice de production du festival, qui s’occupe des mesures écoresponsables mises en place pendant l’événement. Le programme de compostage est un projet pilote mené en collaboration avec la Ville de Saguenay et Gazon Savard Saguenay, partenaire qui récupérera les bacs du festival durant sa collecte hebdomadaire pour les transporter jusqu’à sa ferme. Les restaurants et les commerces du coin bénéficient déjà de ce service local.

Il sera d’ailleurs plus facile de mettre en œuvre le projet cette année par rapport aux années passées : en raison de la COVID-19, le festival ne pourra accueillir qu’un nombre réduit de spectateurs et spectatrices. Notons que les personnes qui participeront au festival pourront laisser leurs masques jetables dans le contenant de récupération prévu à cet effet – quelques milliers de masques éviteront ainsi le chemin du site d’enfouissement.

 

Vert dans son ADN

La Noce, c’est un heureux mariage entre l’environnement et le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Dès la création de l’événement, en 2017, l’équipe voulait s’établir comme chef de file en matière d’écoresponsabilité. Les répercussions environnementales de ses actions sont, depuis le jour 1, au premier plan de ses préoccupations.

Cette année, les adeptes de musique pourront remplir leur gourde à des stations de remplissage d’eau fabriquées par un membre de l’équipe plutôt que louées. C’est le genre de matériel qui se prête aisément d’un festival à l’autre – un atout, selon Alice Perron-Savard. Afin de réduire le plus possible le plastique à usage unique, La Noce avait éliminé, en 2018, la vente de bouteilles en plastique sur les lieux.

« On n’est pas tout vert, mais on y travaille fort », peut-on lire sur la page de son site web liée à l’écoresponsabilité. Aucun document imprimé, priorité aux entreprises de la région, offre alimentaire locale et biologique, transport collectif gratuit, valorisation du covoiturage (en temps normal), brigade de sensibilisation au tri des matières résiduelles, remplissage de verres Ecocup, charte de l’écofestivalier : La Noce a résolument l’ADN vert.

« En tant que citoyenne, je trouve que mon implication dans cet aspect du festival est importante. J’ai l’impression que le temps que je mets dans ces démarches n’est vraiment pas vain. Ce sera bénéfique pour vrai », conclut Alice Perron-Savard. On ne peut que saluer ses efforts.

 

Consultez la page sur l’écoresponsabilité du festival La Noce.