La sécheresse frappe à présent 100 % de la Californie. Au milieu de ce que les autorités américaines appellent poliment « des conditions plus sèches que d’ordinaire » — et qui frappent la majeure partie de l’Ouest — la Californie fait face à une situation qui a pris de l’ampleur ce printemps.

Cet État vit une situation de crise depuis trois ans : on parle en fait de « la sécheresse nord-américaine 2012-2014 ». Mais selon le US Drought Monitor, c’est la première fois que toutes les parties de cet État font face en même temps à l’une des trois situations suivantes : « sévère », « extrême » ou « exceptionnelle ».

Les premiers touchés sont les agriculteurs, qui produisent à peu près la moitié des fruits et légumes des États-Unis.