Des jeux vidéo transformés par l’intelligence artificielle

Les jeux Skyrim, Cyberpunk 2077, Red Dead Redemption II et Inworld Origins autour d'un visage numérique.
Illustration : iStock

Adepte des technologies? Ne manquez pas Planète techno, les vendredis à 19h!

Aller à la fiche de l'émission

Le développement des algorithmes d’intelligence artificielle (IA) continue de progresser à une vitesse fulgurante, en s’immisçant peu à peu dans tous les domaines. Ces avancées technologiques sont aussi très prometteuses pour l’industrie des jeux vidéo : elles pourraient appuyer le processus de création de nouveaux titres tout en favorisant l’immersion des joueurs et des joueuses.

Plusieurs changements majeurs liés à l’IA promettent de transformer la manière dont les titres vidéoludiques sont conçus et joués dans les prochaines années. 

L'avancée des modèles de langage basés sur l’IA comme GPT-4 – utilisé par ChatGPT Plus – permet déjà de créer des personnages non-joueurs (PNJ) plus immersifs que jamais.

Des joueurs et des joueuses ont commencé à modifier certains jeux, notamment The Elder Scrolls V: Skyrim, en y intégrant ce type d’algorithme d’intelligence artificielle grâce à un logiciel développé par l’entreprise Inworld AI. 

En utilisant des voix synthétisées par l’IA et la reconnaissance vocale, les PNJ modifiés par Inworld répondent sans mal aux questions posées dans un micro, ils réagissent aux propos des joueurs et des joueuses, les appellent par leur nom et peuvent même obéir à certaines commandes verbales selon les paramètres du jeu.

Le jeu vidéo Skyrim.

Les jeux de Bethesda sont vastes et hautement modifiables; le scénario idéal pour tester les algorithmes d'IA. / Image : Bethesda

Pour des titres vidéoludiques en monde ouvert comme Skyrim, Cyberpunk 2077 ou Grand Theft Auto V, cela apporte une infinité de possibilités d’aventures qui n’ont pas été scénarisées, purement générées par les propos des joueurs et des joueuses, en plus d’ajouter une dose de réalisme immersif à ces mondes virtuels.

« Inworld AI permet aux joueurs d’avoir des conversations immersives et presque instantanées, avec n’importe quel PNJ de Skyrim. Tous les PNJ tiennent compte de leur histoire d'origine et des événements de Skyrim », résume le youtubeur Bloc, dans une vidéo où il teste cette nouvelle technologie.

Plutôt que de choisir des options de dialogues avec des PNJ, Inworld AI permet de discuter avec ces derniers, oralement ou à l’écrit, comme on le ferait avec un autre être humain, selon certains critères et paramètres prédéfinis.

L’entreprise a aussi développé un petit jeu gratuit, Inworld Origins, une démonstration technique de leur technologie sous la forme d’une mystérieuse enquête avec un récit soutenu par une IA générative.

Le résultat est plutôt rudimentaire, mais il donne une bonne idées de ce qui peut déjà être fait avec leur système.

La bande annonce du jeu interactif Inwolrd Origins.

 

Des ennemis plus intelligents

Jusqu'à maintenant, lorsqu’il était question « d’intelligence artificielle » dans les jeux vidéo, on faisait surtout référence aux PNJ ennemis et à leurs réactions par rapport aux choix des joueurs et des joueuses. 

En général, ces comportements sont programmés et se basent généralement sur une logique de cause à effet : par exemple, si l’on se cache dans un jeu de tir, l’IA lance une grenade, si l’on tire à son tour, elle se met à couvert, etc.

L’utilisation de vrais algorithmes d’IA qui analysent le comportement des joueurs et des joueuses en temps réel dans les jeux pourrait permettre de créer des adversaires virtuels plus réactifs et plus réalistes, avec un semblant de « libre arbitre ».

Si certains titres comme Metal Gear Solid V : The Phantom Pain ou la série F.E.A.R. possèdent déjà des adversaires qui savent s’adapter et changer leurs tactiques en temps réel selon les comportements des joueurs et des joueuses, les algorithmes pourraient permettre de perfectionner cette réactivité et de la rendre beaucoup plus crédible.

 

Économiser du temps de programmation

Un autre atout indéniable de l’intelligence artificielle pour l’industrie des jeux vidéo concerne directement la programmation et le développement de ceux-ci.

Plusieurs outils propulsés par l’IA sont déjà utilisés pour aider les travailleurs et les travailleuses de l’industrie avec la génération de terrain et de structures, l’animation des personnages, l’écriture et même la programmation.

L’IA pourrait même éventuellement aider des esprits créatifs qui n’ont pas de connaissances en programmation à créer leurs propres jeux vidéo, comme le démontre déjà la capacité de GPT-4 à créer une version jouable de Pong en quelques secondes.

L'utilisation de l’intelligence artificielle dans la conception des jeux vidéo pourrait très bien représenter une petite révolution, une nouvelle ère pour l’industrie, si elle continue d’être adoptée à plus grande échelle.

Si le fait d’implémenter cette technologie dans les jeux vidéo est déjà testé par des adeptes, il pourrait s’écouler encore quelques années avant que l’on voie des gros titres qui en profitent pleinement, en raison des longs cycles de développement de l’industrie.