Les images percutantes de Prypiat, une ville décimée par la catastrophe de Tchernobyl

Vue aérienne de Prypiat
Les vestiges d’une salle de cours
Des masques à gaz contaminés par les radiations
L’art urbain pour illustrer la tragédie
Un bouclier pour la centrale
Une garderie à l’abandon
Vue aérienne de Prypiat
Un renard dans la ville
Les chiens abandonnés
Hommage aux victimes
Un tourisme discutable
Vue aérienne de Prypiat

La ville de Prypiat est située à 3 km de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Après l’explosion du réacteur, sa population d’environ 50 000 âmes a été évacuée et n'y est jamais revenue. Encore aujourd’hui, la ville fantôme est considérée comme une zone d’exclusion irradiée où il est impossible d’habiter. Photo : Sean Gallup / Getty Images

Le 26 avril marquera le 35e anniversaire de l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, survenue en 1986 à Prypiat. Cette ville de l’Ukraine est abandonnée depuis la catastrophe en raison des radiations. Figée dans le temps, elle témoigne d’une tragédie qui a secoué le monde entier.

Faisant partie d’une zone d’exclusion radioactive de 30 km, Prypiat a été explorée au fil des ans par des journalistes, des photographes ainsi que des scientifiques qui étudient les effets à long terme des radiations sur la faune et la flore de la région. Aujourd’hui, des expéditions organisées permettent même aux touristes de visiter l’endroit. Comme personne n’a le droit d’habiter la ville, la nature reprend peu à peu le dessus sur celle-ci.

Le samedi 24 avril à partir de 21 h, ICI Explora souligne le 35e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl avec des émissions spéciales des séries Point de repère et Concevoir l’impossible.