Googler les faits plutôt que les liens : un beau rêve?

Googler les faits plutôt que les liens : un beau rêve?

Agence Science-Presse

17 mars 2015

Serait-il vraisemblable que dans une recherche Google, les sites soient un jour classés en fonction de la qualité des faits plutôt que du nombre de liens? L’idée circule. Mais tout le monde n’a pas la même définition de ce qu’est un « fait »...

« Une source qui a peu de faits erronés est considérée comme fiable », résume l’équipe de recherche de Google qui travaille là-dessus. Sous le titre prometteur de « Confiance basée sur la connaissance », un article a même été publié sur le serveur de pré-publication ArXiv.

Le bémol, c’est que le travail est plus complexe qu’il n’en a l’air. Des sites associés à des médias comme PolitiFact and FactCheck.org se donnent déjà pour mission de distinguer le vrai du faux, tout comme le projet plus récent d’une école de journalisme, Emergent. Mais chaque fois, de longues recherches sont nécessaires et un site peut ne pas dire de choses fausses sans que ses faits soient pour autant solides.