Le narguilé — cette pipe à eau traditionnellement utilisée au Moyen-Orient et en Asie — est de plus en plus populaire chez les jeunes Nord-Américains. Plusieurs défenseurs du narguilé, ou chicha, prétendent que celui-ci est moins nocif pour les poumons que la cigarette parce que les toxines du tabac sont filtrées par l’eau.

Or, une récente étude iranienne contredit leurs propos en démontrant que les usagers du narguilé présentent autant de risques de souffrir de problèmes respiratoires (sifflement respiratoire, toux et gêne respiratoire) que les fumeurs qui inhalent profondément la fumée de cigarette.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la fumée d'un narguilé transmet à l’usager d’importantes quantités de composés toxiques, tel le monoxyde de carbone, la nicotine, des métaux lourds et des substances cancérigènes. Au cours d’une séance de 20 à 80 minutes, un fumeur de chicha peut inhaler l'équivalent de ce qu'absorbe un fumeur grillant 100 cigarettes! De quoi réfléchir…