C’est confirmé : il faut abandonner l’idée de faire revivre des dinosaures par clonage.

Des chercheurs ont démontré que cette éventualité – évoquée dans le film Parc Jurassique – n’est pas plausible, puisque l’ADN ne peut rester intact plus de 6,8 millions d’années.

Or, les dinosaures sont disparus il y a 65 millions d’années! Pour en arriver à cette conclusion, les paléontologues ont calculé le taux de dégradation du matériel génétique provenant d’ossements de moas — des oiseaux géants – datant de 600 à 7 800 ans.

Alors qu’il s’avère impossible de cloner des dinosaures en raison de la détérioration « rapide » de l’ADN, en revanche, les scientifiques pourraient peut-être envisager faire revivre des mammouths (disparus il y a 4 000 ans) ou des dodos (éteints au XVIIe siècle).