Quel type de personne achète une maison écologique? Se lance dans un projet de rénovation verte? Coûte-t-il plus cher de choisir l’habitation écologique? Et combien cette habitation vaudra-t-elle ensuite sur le marché? C’est à ces questions, et plusieurs autres, qu’a voulu répondre la première grande étude de marché sur l'habitation écologique au Québec, réalisée par Écohabitation.

D’octobre 2013 à avril 2014, Écohabitation a sondé près de 900 personnes issues de quatre groupes :  le grand public, les courtiers immobiliers, les promoteurs et entrepreneurs, et les propriétaires de maisons LEED®. Andréas Tosser, stagiaire en charge du projet, a ensuite compilé tous les résultats de ces sondages. Ces résultats permettent à Écohabitation de présenter un profil précis et à jour du marché vert, afin d’aider à définir les enjeux économiques, environnementaux et sociaux du secteur de l’habitat écologique.

L’étude de marché ne prétend pas faire un instantané exact de la situation du secteur de la construction résidentielle écologique, mais dresse plutôt son portrait afin d’orienter les divers intervenants de ce secteur, sachant que celui-ci est toujours en pleine évolution.

Qu’est-ce qu’une habitation écologique?

La définition retenue du terme « habitation écologique » employé tout au long de l’étude est la suivante : une habitation écologique, contrairement à une habitation conventionnelle, comprend divers aspects réduisant son empreinte écologique (de la conception à la fin de vie utile), en plus de favoriser des espaces sains et confortables pour les usagers (comprend les habitations certifiées Novoclimat, Passivhaus et LEED).