L'entrepôt de riz du gouvernement philippin

L'entrepôt de riz du gouvernement philippin

Judith Jacques , ICI EXPLORA

24 janvier 2013

Je vous entraîne une fois de plus dans mon périple d’un mois aux Philippines où je suis partie faire un webdocumentaire avec mon copain sur les différentes initiatives visant à permettre aux plus pauvres de se nourrir convenablement.

Près de 75 000 sacs de riz, des toiles d’araignées, des petits papillons sortant des sacs lorsqu’on les bouge, des oiseaux qui s’envolent sur les monticules de sacs et une odeur particulière de riz nous ont accueilli dans l’entrepôt de riz du National Food Autority des Philippines.

Le superviseur de l'entrepôt, Billy Vallejera, nous a accordé une entrevue pour nous expliquer à quoi il servait. C’est une réserve alimentaire du gouvernement en cas de catastrophe naturelle, mais aussi un point de vente aux détaillants du pays. Les montagnes de sacs de riz qui s’élevaient devant nous provenaient des provinces, mais aussi du Vietnam. M. Vallejera nous a expliqué que c'était moins cher d'importer le riz.

Nous avons aussi appris que le gouvernement philippin enrichit le riz avec du fer et le traite avec des produits chimiques lorsqu'il est entreposé pendant trop longtemps.

J'ai demandé à M. Vallejera si cette réserve avait beaucoup diminué durant la crise alimentaire mondiale de 2008. Il paraît que non. À l’écouter, il n’y a pas vraiment eu de crise alimentaire aux Philippines. Et même son de cloche du côté d'une organisation non-gouvernementale qui disait que c’était plutôt une crise des prix.

Pourtant, j’ai pu lire plusieurs articles avant mon départ disant que l’armée philippine avait dû faire un contrôle dans les rues pour éviter les émeutes, car la population n'avait pas assez de nourriture à manger. La situation semblait dramatique. Mais ici, avec les intervenants que j’ai rencontrés jusqu’à présent, la crise semble avoir été inventée...