Un éléphant dans la savane africaine
Photo : iStock

Cet été, ICI Explora en met plein la vue avec des émissions qui vous plongeront au cœur du monde sauvage! Mercredi à 19 h et jeudi à 13 h, entrez Dans la tête des éléphants avec un documentaire qui permet de mieux connaître ces fabuleux colosses de la savane africaine.

La biologiste Julie Hébert nous présente quelques particularités impressionantes de ce grand mammifère. 


D’un pas lourd, ses oreilles immenses battant l’air, l’éléphant d’Afrique parcourt inlassablement la savane africaine à la recherche de nourriture ou d’un point d’eau. Animal emblématique de la faune terrestre, l’éléphant est unique en son genre et présente des adaptations aussi particulières que surprenantes.

Nulle ne rivalise avec la trompe, fruit de la fusion et du prolongement du nez et de la lèvre supérieure. Comptant près de 40 000 muscles et tendons (mais aucun os), elle peut délicatement récolter un œuf, ou soulever l’équivalent du poids d’un cheval.

L’adage qui veut que l’éléphant ait une bonne mémoire est vrai : le groupe, généralement composé de femelles apparentées et de leurs jeunes, est guidé par la matriarche, la femelle la plus âgée. C’est elle qui, bénéficiant de sa longue expérience, garde en mémoire les trajets menant notamment aux différents points d’eau.

Les éléphants possèdent un système de communication complexe qui implique une gamme de vocalisations, le toucher (avec la trompe) et l’émission d’infrasons, des sons de basse fréquence transmis sur près de 10 km de distance ! 

Outre la trompe, les défenses sont l’attribut le plus distinctif de l’éléphant. Les défenses sont des dents, des incisives modifiées qui poussent toute la vie de l’animal et qui peuvent atteindre 2 mètres de long !

Désormais convoité par les braconniers, l’ivoire a longtemps été utilisé dans la confection de nombreux objets domestiques, les touches de piano, les boules de billard et les pièces du jeu d’échecs.