Elden Ring, une aventure à mi-chemin entre Dark Souls et Breath of the Wild

Une image tirée du jeu Elden Ring
Elden Ring / Bandai Namco

Le studio japonais FromSoftware a révélé de nombreux détails sur la jouabilité d’Elden Ring dans une vidéo exclusive de 20 minutes diffusée en direct sur YouTube jeudi. Ce nouveau titre saura certainement satisfaire les adeptes de la série Dark Souls, puisque le jeu semble avoir gardé la même formule gagnante pour l’implémenter dans un nouveau monde ouvert.


Adepte de jeux vidéo? Ne manquez pas les chroniques de Denis Talbot à l'émission Planète techno, tous les vendredis à 19 h!


Avec une sortie prévue pour le 25 février 2022, de nombreuses personnes avaient hâte d’obtenir plus d'informations sur la jouabilité d’Elden Ring, un aspect du jeu qui avait été peu abordé dans les bandes-annonces présentées au fil des derniers mois.

Cette nouvelle vidéo laisse peu de place au secret : les combats, les mouvements et la progression des personnages s’inspirent directement des autres titres développés sous la tutelle d’Hidetaka Miyazaki. Ces aspects ont toutefois été raffinés pour mieux correspondre au monde ouvert dans lequel le jeu se déroule, et plusieurs nouveautés s’ajoutent à ceux-ci.

Des déplacements rehaussés

La première chose que l’on remarque, c’est la fluidité des déplacements du personnage et la verticalité des mouvements démontrés dans le nouvel aperçu du jeu. Bien sûr, les pirouettes et les roulements au sol reviennent dans les combats, mais il sera aussi possible de sauter pour escalader des obstacles et de survivre à de grandes chutes sans subir trop de dégâts.

Un mode de déplacement furtif est aussi intégré dans les mécanismes d’Elden Ring. Cette manière d’éviter certains combats ou de lancer des attaque surprise est visiblement inspirée par la jouabilité de Sekiro, un autre titre à succès de FromSoftware.

Le cheval s’affiche comme le moyen de déplacement principal dans ce nouveau monde imaginé par Hidetaka Miyazaki et Georges R.R. Martin (Le trône de fer). Il permet de gravir des surfaces escarpées et de bondir très haut en utilisant certaines zones imprégnées par la magie.

La monture semble se contrôler d’une manière intuitive et agile, les déplacements s’annoncent donc plus satisfaisants que les escapades périlleuses et parfois problématiques des chevaux dans des titres comme Skyrim ou The Witcher III.

Le monde d'Elden Ring

Ces nouvelles images d’Elden Ring évoquent plus que jamais des ressemblances avec The Legend of Zelda: Breath of the Wild en matière d’exploration et de mouvements. Bien sûr, c’est avant tout les déplacements à cheval et le vaste monde ouvert libre de directions qui ont incité les internautes à voir des points similaires entre ces deux jeux à l’ambiance bien différente.

Un monde plus vivant?

Même si Elden Ring ne semble pas avoir abandonné l’atmosphère glauque et apocalyptique inhérente aux titres de FromSoftware, les interactions avec les personnages non joueurs (PNJ) contribueront sans doute à rendre le monde plus vivant que celui des jeux précédents.

Dans la vidéo dévoilée jeudi, on peut entendre des PNJ interpeller le personnage principal et interagir directement avec celui-ci d’une manière plus naturelle, avec des animations beaucoup plus détaillées que dans autres titres d’Hidetaka Miyazaki,

Il sera aussi possible de jouer avec d’autres personnes à l’aide d’un système d’invocation similaire à celui de la série Dark Souls, et les joueurs et joueuses pourront même invoquer des PNJ sous la forme d’esprits alliés pour faire face aux adversaires plus coriaces.

Le retour d’une formule gagnante

Bien sûr, les meilleurs aspects des autres titres d’Hidetaka Miyazaki font aussi leur retour, à la grande satisfaction des puristes.

Les ennemis s’annoncent variés et originaux, et les batailles contre les « boss » ne semblent pas plus faciles que celles de Dark Souls ou Bloodborne. Les dangers auxquels les joueurs et les joueuses seront confrontés varient selon les différentes régions de ce vaste monde, d’un gigantesque dragon qui parcourt des plaines dénudées à un roi cauchemardesque caché au cœur d’un sombre château.

Les combats ont toujours été le point fort des jeux de FromSoftware, et Elden Ring ne semble pas faire exception à la règle, que ce soit à l’épée, à l’arc ou au bâton. La magie est aussi de retour, elle s’annonce toutefois un peu plus puissante et variée que dans les titres précédents du studio japonais. De nombreux sorts aux visuels impressionnants ont été présentés lors de la démonstration du jeu.

Les armures et les armes sont aussi variées, un point fort pour ceux et celles qui souhaitent personnaliser leur personnage ou essayer différents styles de combats.

La facture visuelle du jeu n’est certes pas aussi impressionnante que celle de la nouvelle version de Demon’s Souls, mais elle est tout de même étoffée pour un titre qui sera aussi offert sur les consoles de l’ancienne génération (PS4 et Xbox One).

Si Elden Ring est à la hauteur des attentes, le titre pourrait bien être l’un des plus grands jeux de 2022, malgré la concurrence féroce qui s’annonce avec des titres comme God of War: Ragnarök et Horizon Forbidden West. Il faudra toutefois patienter encore quelques mois avant de pouvoir le découvrir.