À l’époque de Twitter et de Facebook, l’information est plus fugitive que jamais, c’est bien connu. À quelle vitesse disparaît-elle?

Un an après des événements majeurs, jusqu’à 11 % de ce qui avait eu l’honneur d’un hyperlien sur Twitter a complètement disparu d’Internet. Et un autre 20 % est encore là, mais a été archivé à une autre adresse.

Les auteurs de cette recherche, à l’Université Old Dominion, en Virginie, ont défini comme « événements majeurs » la révolution égyptienne, le virus H1N1, la mort de Michael Jackson et autres menues excitations des trois dernières années.

Ils se sont contentés des liens partagés sur Twitter, afin d’avoir une base de comparaison valable — et un échantillon déjà plus que respectable.

Après deux ans et demi, c’est pire : près de 30 % des textes ou autres références qui avaient fait l’objet d’un hyperlien n’existent plus et 41 % ont été archivés.

S’il devait être démontré que leur étude s’applique à l’ensemble de l’actualité, cela signifierait, évaluent les chercheurs, que plus de 10 % de l’information sur un événement majeur est complètement disparue après un an, et que le reste disparaît au rythme de 0,02 % par jour.

Si le chiffre semble minime, c’est qu’il ne dit rien sur la qualité et la diversité des informations qui disparaissent et qui survivent :

- L’information qui subsiste peut être constituée en partie des mêmes textes d’agences de presse qui sont repris d’un média à l’autre;

- Les médias moins riches et les blogues courent plus de risques de tomber dans les limbes que les grands médias.

Et pour un politologue ou, plus tard, un historien, cela signifie la perte d’une importante portion de l’information qui aurait été la seule permettant de retracer la façon dont un événement s’est développé — on pense ici, en particulier, au printemps arabe et au rôle joué, pendant la première phase, par les blogueurs et les médias alternatifs.

Signée Hany SalahEldeen et Michael Nelson, la recherche a été déposée sur le serveur de pré-publication ArXiv, ce qui lui assure une bonne durée de vie (ArXiv existe depuis 1992) mais on peut se poser des questions sur les blogueurs qui en ont parlé.