Coupe du monde de surf des neiges : sept Québécois à Sotchi

Coupe du monde de surf des neiges : sept Québécois à Sotchi

Alexandra Piché , ICI EXPLORA

20 décembre 2013

Acrobaties, vitesse, technique et style : les athlètes de surf des neiges expriment leur personnalité chacun à leur façon lors des compétitions.

La planche à neige comprend trois disciplines de style libre : le big air ou le grand saut, la demi-lune et le slopestyle ou descente acrobatique, la nouveauté du circuit des coupes du monde. En style libre, le gagnant est celui qui récolte le plus de points en faisant des figures acrobatiques. La vitesse n’est pas importante dans ces disciplines.

Le surf des neiges comprend aussi comme disciplines le slalom géant parallèle, le slalom parallèle et le snowboard cross, trois disciplines dont le but est de dévaler la pente le plus vite possible.

ATHLÈTES À SURVEILLER

Snowboard Canada espère rapporter cinq médailles de la Russie, soit deux de plus qu’à Vancouver. Le Canada comptera 24 représentants en surf des neiges, dont sept Québécois : Sébastien Toutant (Montréal), Maxence Parrot (Bromont), Charles Reid (Mont Tremblant), Jasey-Jay Anderson (Mont Tremblant), Dominique Maltais (Petite-Rivière-Saint-François), Caroline Calvé (Aylmer) et Ariane Lavigne (Lac Supérieur).

Étant donné leurs performances de l’an dernier, les Québécois Dominique Maltais (snowboard cross) et Sébastien Toutant (slopestyle) avaient déjà leur billet pour Sotchi. Ce sera les premiers Jeux Olympiques pour Sébastien Toutant, qui a 21 ans, alors que Dominique Maltais en sera à ses troisièmes. Vous pourrez les suivre lors des trois coupes du monde de surf des neiges suivies par ICI EXPLORA.

Voici la programmation :

 

 

 

LES CHOIX D’ICI EXPLORA

COUPE DU MONDE DE LAKE LOUISE
Coupe : du 17 au 21 décembre
Diffusion sur Explora : Samedi 4 janvier 21h

Dominique Maltais a décroché une deuxième place en finale de snowboard cross samedi. Elle est satisfaite de sa performance, même si elle avait remporté son quart de finale et sa demi-finale.

« Hier j'étais plutôt dans une humeur négative », a dit Dominique Maltais après sa course. « Mais Erik [Guay], quelqu'un que je côtoie régulièrement au gym et je sais par où il est passé, quand j'ai vu ce matin ce qu'il avait réalisé [victoire en descente à Val Gardena], je me suis dit " Regarde, lui l'a fait, alors toi aussi t'es capable de le faire" », dit-elle.

Lake Louise recevait pour la première fois la Coupe du monde de snowboard cross cette année. L'équipe a travaillé fort pour élaborer le parcours que les athlètes dévaleront le plus vite possible.

COUPE DU MONDE DE COPPER MOUNTAIN
Coupe : 18 au 22 décembre
Diffusion sur Explora : Samedi 4 janvier 21h

Copper Moutain n’a pas été très favorable aux Canadiens. Aucun d’eux n’a réussi à dépasser la ronde des qualifications. Sébastien Toutant n’était pas à la compétition. Le célèbre planchiste américain Shaun White a terminé 3e.

La Coupe du monde de Copper Mountain aux États-Unis est la première coupe du monde de disciplines libres de la saison. Elle réunit la demi-lune et le slopestyle. Comme les équipes olympiques de style libre ne sont pas encore complétées, cette coupe du monde est très importante. Le résultat des athlètes aura des conséquences sur leur sélection.

COUPE DU MONDE DE STONEHAM
Coupe : du 14 au 19 janvier
Diffusion sur Explora : Jeudi 6 février 21h

Stoneham au Québec a accueilli les trois disciplines de style libre : le slopestyle, le big air et la demi-lune.

Le Québécois Maxence Parrot a remporté la victoire en slopestyle, ce qui a confirmé sa place aux Jeux Olympiques de Sotchi! « Je peux dire que ma descente était presque parfaite, j’adore rider quand il neige beaucoup. Je peux être dans ma bulle et ça me rend heureux », dit-il.

Voyez sa performance :

 

Les Québécois n’ont pas remporté l'épreuve de big air, mais les favoris québécois se sont tout de même taillés une place dans le top 5.

Pour les athlètes de slopestyle et de demi-lune, c'était la dernière étape de sélection pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Sotchi, a expliqué Uwe Beier, directeur de course de surf des neiges à la Fédération internationale de ski (FIS).

Stoneham se démarque

En descente acrobatique, les organisateurs se sont surpassés cette année avec une piste comprenant six sections, dont trois rambardes, trois sauts et un départ plus abrupt que jamais.

Ils ont aussi créé un parcours de demi-lune qui a été allongé de 20 mètres avec un départ relevé qui permet de prendre plus de vitesse et d’accomplir plus de figures. Les surfers franchissent 11 mètres du bas de la demi-lune au plus haut de leur envolée!

Stoneham est la seule coupe du monde dont l'épreuve de big air se déroule en pleine ville. Près de 100 travailleurs ont installé à l'Îlôt Fleury, à Québec, le module de grand saut d'une hauteur de 35 mètres. C'est aussi la première fois que des femmes ont fait partie des épreuves de big air!

Voici l'horaire de la semaine.