L'image a fait le tour du monde : 35 000 morses entassés sur une plage en Alaska. Pour l’occasion, ce sont environ 15 % des morses du monde entier que l'on voit sur ce petit bout de terre. Mais ce rassemblement n'a rien d'une fête!

En temps normal, on retrouve les morses partout dans l’Arctique, vivant sur les banquises. L'entassement sur la plage de ces animaux de plus d'une tonne concorde avec la fonte des glaces au large de l'Alaska à la mi-septembre.

Un rassemblement exceptionnel qui serait attribuable au réchauffement climatique, d'après plusieurs scientifiques. Le problème est que lorsqu’ils restent dans un tel endroit, les morses se retrouvent alors loin de leur nourriture et qu’ils sont vulnérables.

Au moindre ours polaire ou humain qui passe, c'est la panique et tous se sauvent vers la mer en écrasant quelques malchanceux au passage. La NOAA, l'agence américaine responsable des océans, a dès les premiers jours repéré une cinquantaine de carcasses d'animaux.