Collision avec un astéroïde par manque de sous

Collision avec un astéroïde par manque de sous

Agence Science-Presse

4 juillet 2015

Image: NASA JPL-Caltech

Un télescope pour détecter les astéroïdes qui risquent d’entrer en collision avec la Terre ? Le projet traîne de la patte, faute de financement privé...

En 2012, le groupe B612 (du nom de l’astéroïde du Petit prince) lançait une campagne de financement pour construire ce télescope. Le Projet Sentinelle, créé avec l’appui de la NASA, devait amasser 30 millions par année dans la prochaine décennie. Or, les dons ne s’élèvent actuellement qu’à environ 3 millions et en janvier, la NASA annonçait qu’elle « réexaminait » l’entente.

Bien que les astronomes estiment avoir catalogué 90 % des objets de plus d’un  kilomètre de diamètre susceptibles de croiser un jour notre orbite — comme celui qui a mis fin aux dinosaures il y a 65 millions d’années — ils sont moins catégoriques pour les objets plus petits, qui peuvent eux aussi faire des dégâts.

En 1908, c’est un astéroïde faisant moins de 100 mètres de diamètre qui a ravagé 2000 kilomètres carrés de forêts en Sibérie — un impact qui, croit-on, se produit en moyenne tous les 500 ans.