Photo: carpe asiatique capturée dans le fleuve Saint-Laurent le 27 mai

Le 27 mai, une première carpe asiatique a été capturée dans le fleuve Saint-Laurent, à Contrecoeur, par deux pêcheurs commerciaux, Pierre Thériault et Gérard Boucher. Le 31 mai, le ministère québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs a annoncé la mise en place de la phase 1 du Programme de lutte contre les carpes asiatiques. Ces espèces ne sont pas une menace à prendre à la légère!

Leur arrivée au Québec était redoutée, car les carpes asiatiques peuvent nuire aux écosystèmes aquatiques et aux communautés de poissons. Dans certains cours d'eau, elles peuvent représenter jusqu’à 90% de la biomasse des poissons présents!

Le journaliste Dominic Brassard a discuté du sujet avec Michel Legault, biologiste et coordonnateur du nouveau programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. M. Legault décrit la carpe de roseau pêchée le 27 mai dans le fleuve Saint-Laurent.

Photo: le pêcheur Pierre Thériault et sa prise du 27 mai: une carpe asiatique

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs doit analyser de plus près cette prise inquiétante.

Quatre espèces de carpes asiatiques pourraient s’établir et tolérer les eaux des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent:

  • La carpe à grosse tête (Hypophthalmichthys nobilis)
  • La carpe argentée (Hypophthalmichthys molitrix)
  • La carpe de roseau (Ctenopharyngodon idella)
  • La carpe noire (Mylopharyngodon piceus)

Michel Legault décrit la menace que posent ces carpes asiatiques sur les écosystèmes aquatiques.

Les carpes asiatiques sont des envahisseurs aquatiques menaçants pour plusieurs raisons:

  • Étant donné leur taille imposante, elles n'ont aucun prédateur.
  • Elles ont une grande capacité à se reproduire et grandissent rapidement.
  • Elles mangent avec voracité.
  • Elles possèdent une bonne capacité d’adaptation.

Est-il possible d’arrêter une potentielle invasion de carpes asiatiques dans le fleuve Saint-Laurent?

La carpe asiatique a été introduite au sud des États-Unis dans les années 60. Elle a colonisé le fleuve Mississippi et voilà que l’espèce est à proximité des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs demande l’aide des pêcheurs pour détecter la présence de carpes asiatiques et ainsi faciliter le contrôle de ces espèces envahissantes. Il est toutefois difficile de prévenir leur propagation une fois qu'elles sont établies dans une zone.

EN COMPLÉMENT

Voyez notre infographie Carpe asiatique: une menace aux portes du Québec

Reportage de Dominic Brassard avec les deux pêcheurs commerciaux de Lanoraie (Lanaudière) à l'émission 15-18

Fiche du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs sur les carpes asiatiques