Quelqu’un qui collectionnerait les manchettes sur le sujet pourrait croire que tout ce qu’on mange contient un risque de cancer. Mais combien de fois a-t-on eu droit à une seconde étude sur le même aliment?

Deux chercheurs se sont employés à passer en revue les études scientifiques les plus récentes consacrées à 50 des ingrédients les plus souvent utilisés dans des livres de cuisine (de la farine au porc en passant par le pain, les œufs, les pois et le thé).

Quarante de ces ingrédients ont eu l’honneur d’au moins une recherche les associant au cancer, et dans 72 % des cas (191) où il n’y avait qu’une seule recherche, celle-ci concluait à un risque accru de cancer.

Là où ça devient plus intéressant, écrivent les deux chercheurs, c’est qu’il semble que plus il y a d’études différentes sur un même ingrédient, plus le risque de cancer semble s’évanouir...