Le règne animal regorge d’architectes aussi habiles qu’ingénieux. Qu’il s’agisse de bâtir un nid ou d’ériger un barrage, plusieurs rivalisent d’astuces et d’originalité afin de réaliser des constructions solides, durables et uniques! Et pas nécessaire d’être gros pour réaliser des merveilles!

L’escargot 

Champion de l’autoconstruction, sa coquille est présente dès la naissance et se consolide au fil du temps. Principalement constituée de calcium, elle est générée par un pli de peau, le manteau. Si la coquille s’abîme, la sécrétion baveuse de l'escargot transporte de la calcite qui permet de colmater les brèches et les fissures!

Le termite 

Derrière le petit insecte se cache un ingénieur remarquable! Composées de fragments de végétaux, de terre, de salive et de déjections, les termitières s’élèvent jusqu’à 8 m dans les airs et, cuites au soleil, deviennent aussi dures que du béton! Elles font office de cheminées afin de contrôler la température, mais aussi le niveau de CO2 du nid, qui lui s’enfonce jusqu’à 70 mètres dans le sol.

Malgré des températures extérieures avoisinant les 50 degrés Celsius, la termitière parvient, par une savante combinaison de conduits d’aération, à maintenir une température interne autour de 27 degrés Celsius.

Le castor 

Symbole par excellence de l’infatigable travailleur, le castor est le deuxième plus gros rongeur au monde et certes un grand bâtisseur! Un savant enchevêtrement de branches et de souches, cimenté par de la boue et des pierres, compose le barrage qui sert à retenir l’eau des rivières et construire la hutte.

Étonnamment solides, une pelle mécanique ou de la dynamite sont souvent nécessaires pour détruire les plus gros. Le plus long barrage au monde se trouve dans le parc de Wood Buffalo, dans le nord de l’Alberta, et mesure 850 mètres de long!

Pour découvrir d'autres grands bâtisseurs du monde animal, regardez Habitations animales le mardi 30 juillet à 19 h.