On sait que les parents antivaccination se recrutent plus souvent dans des groupes financièrement à l’aise, scolarisés et progressistes. Faut-il s’inquiéter aussi du fait qu’ils sont plus nombreux dans la vingtaine?

Selon une enquête YouGov effectuée à la fin janvier, 21 % des Américains de 18 à 29 ans croient que la vaccination peut causer l’autisme. C’est dans cette catégorie d’âge que se trouve le plus fort pourcentage : chez les plus de 65 ans, ils ne sont que 3 % à partager cette croyance.

Si on inverse la perspective, et qu’on demande si la vaccination infantile devrait être obligatoire, 73 % des plus de 65 ans répondent que oui, contre 42 % des 18-29 ans.

Comme les couples dans la vingtaine sont aussi ceux qui viennent d’avoir leur premier enfant, ou songent à en avoir bientôt un, la saga de la rougeole ne fait peut-être que commencer...