L'acteur Tom Hanks dans le film Seul au monde
Montage : iStock / L'acteur Tom Hanks dans le film Seul au monde

Des îles méconnues pour s’évader

ICI EXPLORA

10 juin 2021

Le retour à une vie plus ou moins normale est bien attendu par la majorité des gens, mais la réalité des foules et de la socialisation peut être un peu plus difficile à vivre pour les personnes qui ont appris à apprécier leur bulle durant le confinement. Pour ces dernières, voici quelques îles loin de la civilisation qui peuvent faire rêver!

Un peu misanthrope ou ermite dans l’âme? Ne désespérez point. Ces îles pourront certainement vous offrir un refuge loin du monde lorsqu'il sera possible d'y voyager, à condition que vous appreniez rapidement à vivre en autosuffisance dans des régions parfois désertiques. 

 

Tristan da Cunha

L’archipel Tristan da Cunha est situé au cœur de l’océan Atlantique. Son île principale, du même nom, est l’île habitée la plus isolée au monde, avec une population de 250 personnes. Elle fait partie des territoires britanniques, mais elle possède sa propre constitution.

île Tristan da Cunha

Photo : iStock

Comme il n’y a pas d’aéroport, le seul moyen de s’y rendre est par bateau, un périple de plusieurs jours qui débute généralement en Afrique du Sud. Si la population de l'île principale est encore trop élevée pour votre désir de solitude, voici deux territoires inhabités font partie de l’archipel : l'île Gough et l'île Inaccessible.

Personne ne viendra vous déranger sur l'île Inaccessible, un endroit qui porte bien son nom, mais il vous faudra certainement mettre des efforts importants pour vous y rendre et pour y survivre. Avec un peu de chance, vous pourrez même y découvrir de nouvelles espèces!

 

Corvo 

Au centre de l’Atlantique Nord, entre le Portugal et le Canada, l'île Corvo est une magnifique formation volcanique faisant partie des territoires portugais. Avec une population d’environ 500 personnes et sa position géographique unique, il y a peu de chance que vous y croisiez de grandes foules.

île Corvo

Photo : Patricia De Melo Moreira / AFP via Getty Images

Elle fait partie du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), qui considère l’endroit comme un terreau fertile pour le développement durable et la biodiversité. 

L'île possède aussi des paysages à couper le souffle, dont une impressionnante caldeira qui témoigne de l’éruption volcanique ayant mené à sa création.

 

Saint-Paul

Ce petit territoire situé dans l’océan Indien ne doit pas être confondu avec l'île du même nom au large de la Nouvelle-Écosse. L'île Saint-Paul n’est pas habitée et est peu fréquentée par la faune, en dehors d’une bonne population d’oiseaux.

île Saint-Paul

Photo : Sophie Lautier / AFP via Getty Images

Endroit extrêmement venteux qui est administré par la France, l’île n’est visitée que de temps à autre par des expéditions scientifiques. Pour adopter une vie d’ermite sans compromis, c’est un bon choix, mais il faudra sans doute apprendre à pêcher pour vous nourrir et vous lier d’amitié avec un ballon de plage pour éviter les effets néfastes de la solitude.

 

Hans

L’île Hans n’est peut-être pas la plus accueillante en raison de son climat glacial et de sa surface rocheuse, mais c’est un endroit où à peu près rien ne devrait venir vous déranger… en dehors des ours polaires et d’un conflit militaire sporadique.

île Hans

Photo : Wikimedia Commons / Toubletap

En effet, cette petite île au nord du Groenland est un territoire contesté par le Canada et le Danemark. Les deux pays se livrent une bataille à l’amiable, les militaires qui visitent l’endroit se contentent d’enlever le drapeau de leur adversaire avant de leur laisser une bonne bouteille d’alcool en signe de respect mutuel.

C’est donc soit du schnaps danois, soit du whisky canadien qui attendent les personnes qui visitent l’endroit, selon la nationalité de la dernière patrouille s’étant arrêtée sur l’île.

 

Rockall

Ce gros rocher entre l’Irlande et l’Islande entre difficilement dans la catégorie des îles, mais c’est un endroit qui sera sans doute bien apprécié par ceux et celles qui ont une âme d’ermite et un talent particulier pour la navigation. 

île Rockall

Photo : Wikimedia Commons / Forces de Défenses irlandaises

Cette pointe de roc qui transperce l’océan est bien connue par les équipes navales, et des touristes peuvent même la visiter lors d’un périple d’une vingtaine de minutes qui peut coûter jusqu’à 2000 $. Sans doute parce que c’est l’endroit parfait pour jouer à une version extrême du roi de la montagne, le territoire est contesté par trois pays différents : le Danemark, l’Irlande et l’Islande.

Bien sûr, on ne vous recommande pas réellement d’aller vous installer sur les îles les plus hostiles de cette liste, mais il est certainement bon de savoir qu’elles existent! En attendant de pouvoir voyager, vous pouvez aussi continuer de rêvasser en regardant la nouvelle série Voyage en îles tropicales.