Montage photo, traitements étranges contre le cancer.

Les « traitements » les plus étranges contre le cancer

ICI EXPLORA

29 juillet 2021

Vaincre le cancer, c’est depuis longtemps l’un des plus grands objectifs du monde médical. Au fil du temps, les traitements ont progressé et la recherche a révélé des pistes prometteuses pour l’avenir. Ce cheminement ne s’est toutefois pas fait du jour au lendemain, et l’histoire de la lutte au cancer est remplie de « remèdes » et de « traitements » aussi inefficaces que loufoques.


S’il n’y a toujours pas de cure miraculeuse pour tous les types de cancers, certains moyens peuvent peut-être les prévenir! La nouvelle série Comment prévenir le cancer démystifie le tout dès vendredi à 21 h sur ICI Explora.


Les traitements louches mis de l’avant pour lutter contre le cancer sont parfois dus à un manque de connaissances ou à certaines croyances spirituelles, mais il peut aussi s’agir de « remèdes » créés de toute pièce par des escrocs. Dans les deux cas, voici quelques méthodes particulièrement inusitées qui ont été mises de l’avant au fil du temps.

 

Le cabinet spécial de Wilhelm Reich

Inventé dans les années 1930, l’accumulateur d’orgone est une création du psychiatre américain d’origine autrichienne Wilhelm Reich. Il s’agit d’un gros cabinet qui, selon son créateur, posséderait la capacité de concentrer une énergie vitale présente dans l’univers : l’orgone.

accumulateur d'orgone

Un accumulateur d'orgone. Photo : Wikimedia Commons / FDA

Le psychanalyste encourageait sa patientèle à s’asseoir à l’intérieur du cabinet, en clamant que cette exposition à l’orgone guérissait à peu près tous les maux, y compris le cancer. Reich était obsédé par ses études sur l’orgasme, et selon lui cette énergie permettait de délier les frustrations sexuelles, qu’il entrevoyait comme un point d’origine pour de nombreuses maladies.

Bien sûr, ses théories sur l’existence de l’orgone ont été à maintes reprises ridiculisées par la communauté scientifique. Précisons que le médecin affirmait aussi pouvoir contrôler la pluie et il disait être régulièrement ciblé par des objets volants non identifiés.

 

Le kombucha comme remède miracle?

En raison de la bonne quantité d’antioxydants dans le kombucha, des communautés d’adeptes des remèdes naturels voient la boisson comme un moyen de prévenir le cancer, et même, selon les points de vue extrêmes, de le guérir.

Bien sûr, boire du thé fermenté n’aura pas d’incidence positive sur un cancer qui est déjà établi dans le corps humain. Rien n’indique que les antioxydants pourraient empêcher la reproduction des cellules cancéreuses une fois que le processus est enclenché.

En ce qui concerne la prévention, c’est un sujet toujours débattu par la communauté scientifique puisqu’il est difficile de prouver l’effet que cela peut avoir sur le développement potentiel d’un cancer.

 

Une chandelle dans l’oreille

Pour des raisons très étranges, certaines personnes pensent qu’utiliser leur oreille comme chandelier peut guérir le cancer. Selon les adeptes de cette méthode, ce serait un moyen d'enlever les toxines et les impuretés du corps humain. Il s’agit d’une pratique qui n’a absolument aucune propriété médicale prouvée, elle peut même être dangereuse.

Même lorsqu’il s’agit d’enlever un bouchon de cérumen dans l’oreille, les bougies ne sont pas recommandées par Santé Canada, car elles peuvent causer des dommages internes ou des brûlures.

 

La chirurgie psychique

Surtout populaire au Brésil et aux Philippines, cette méthode est utilisée par des escrocs qui prétendent pouvoir guérir de nombreuses maladies, dont le cancer, avec leurs mains et leur pouvoir psychique.

Photo : Wikimedia Commons / Open Media

Les praticiens et les praticiennes de la chirurgie psychique prétendent avoir ainsi le pouvoir de retirer les tissus problématiques dans le corps humain sans laisser d’incision. Pour maintenir l’illusion, du sang et des organes d’animaux seraient utilisés lors de « l’opération ».

Le célèbre comédien américain Andy Kaufman aurait opté pour un traitement de ce genre pour traiter son cancer, peu de temps avant sa mort.

 

L’huile d’émeu

Selon la Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine qui s’occupe des règlements sur la nourriture et les médicaments aux États-Unis, l’huile d’émeu est parfois présentée à tort comme une solution au cancer dans certains stratagèmes frauduleux de vente de suppléments.

L’huile d’émeu peut parfois être utilisée pour réduire les effets secondaires de la chimiothérapie, comme des réactions cutanées au traitement, mais aucune incidence réelle n’a été observée sur le cancer en tant que tel. 

Sur son site, la FDA met les gens en garde contre ce genre d’escroqueries, qui attribuent des propriétés presque magiques à des produits naturels qui peuvent être utilisés dans le milieu médical dans certains contextes limités.

 

Bien sûr, les différents traitements abordés dans cette liste sont des exemples plutôt extrêmes. En cas de doute, il est toujours mieux de s’adresser à son oncologue. Un petit tour sur le site de Santé Canada permet aussi d’obtenir rapidement de l’information fiable.