Le Canada détient la mention peu honorable du plus grand producteur de déchets parmi les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE); près d'une tonne par personne. C'est énorme! Peut-on changer la donne? Assurément. Pouvons-nous arrêter notre production du jour au lendemain? Peut-être, mais il s’agirait d’une tâche colossale. Avant de passer au mode de vie zéro déchet, il faut d’abord prendre conscience de notre consommation quotidienne. En cette semaine de la réduction des déchets, ICI Explora vous propose cinq astuces pratiques qui vous aideront à réduire considérablement votre production de déchets au quotidien et qui, peut-être, vous inciteront à faire le virage!

 

1.      Passer au vrac


Photo: iStock

Un des premiers gestes à poser pour réduire sa production de déchets est évidemment d’éviter le plus possible les produits suremballés. Il est donc important d’acheter davantage en vrac : les céréales, les pâtes, les légumineuses et le riz sont tous des exemples de produits offerts en vrac dans des épiceries zéro déchet et même en supermarché! En effet, de plus en plus d’épiceries à grande surface offrent du vrac. Faites le plein de plats réutilisables et ayez-en toujours quelques-uns pour vos provisions!

 

2.      Réduire l’achat de produits à usage unique


Photo: iStock

Avez-vous déjà compté le nombre d’articles à usage unique que vous consommez quotidiennement? Les essuie-tout, les verres en carton, les cotons-tiges, les lingettes démaquillantes, les serviettes hygiéniques, les bouteilles d’eau en plastique, les rasoirs jetables, etc. Ces objets du quotidien, qui ont la plupart du temps une durée de vie de quelques minutes, ont un impact très important sur l’environnement une fois jetés. C’est pourquoi il est préférable de remplacer tout ça par des objets lavables et réutilisables.

 

3.      Composter


Photo: iStock

De plus en plus de municipalités vous offrent de récupérer vos matières organiques. Si ce n’est pas le cas chez vous, vous pouvez tout de même passer à l’action. Mais attention, tout n’est pas composable! Les produits tels le verre, les métaux, les tissus ou la litière pour animaux sont à proscrire dans votre compost domestique. Assurez-vous qu'il s'agit toujours de déchets de cuisine ou de jardin. Les mouchoirs et les essuie-tout sont également compostables s’ils ne sont pas imbibés de produits chimiques.

 

4.      Faites vos propres produits ménagers et cosmétiques


Photo: iStock

Il est facile de fabriquer ces produits à la maison. C’est économique, écologique et efficace! Non seulement vous évitez de jeter des contenants, mais vous évitez également les nombreux produits chimiques que contient ce que vous achetez en magasin. On trouve de nombreuses recettes sur Internet pour fabriquer votre déodorant, savon ou shampoing. Par exemple, vous détenez probablement déjà les ingrédients de base pour concocter du nettoyant universel : du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, de l’acide citrique et des cristaux de soude.

 

5.      Se procurer des vêtements de seconde main


Photo: iStock

Il est tout à fait tendance en 2019 de s’habiller dans les friperies. En effet, ces commerces reçoivent de plus en plus de personnes qui se préoccupent de la situation environnementale. En plus d’être écologique et économique, magasiner en friperie peut être très divertissant, puisqu’on ne sait jamais sur quoi on va tomber! La perle rare, qui sait? Si vous comptez vous débarrasser de certains morceaux, n’hésitez jamais et allez porter votre « poche de linge » dans un centre de dons près de chez vous. Vos vieux vêtements feront assurément le bonheur d’une autre personne!