Exploration et découverte

Notre responsabilité cosmique
Agence Science-Presse
Publié le 27 mai 2015

Notre responsabilité cosmique

Spéculer sur l’existence de vie extraterrestre est devenu un exercice facile. Mais si la vie n’existait nulle part ailleurs? Serait-il de notre responsabilité que d’ensemencer d’autres planètes?

C’est la question existentielle que posait le New Scientistdans une édition récente. Et les obstacles pour y répondre laissent croire qu’on a encore beaucoup de temps pour spéculer : la propulsion à inventer pour voyager jusqu’aux étoiles les plus proches, comment survivre à un tel voyage, comment cibler une planète favorable... Ces questions s’inscrivent en fait dans une autre, si vaste qu’elle défie l’imagination : quelle est notre place dans l’Univers?

En arriverons-nous un jour à pouvoir transformer la galaxie comme nous avons transformé la Terre? La réponse courte : « à moins que quelque chose ne soit interdit par les lois de la physique, ce sera fait. Éventuellement. »
 

Vous aimerez aussi